Le Parti radical «s'étonne» et «regrette» que Bayrou vote Hollande

© 2012 AFP

— 

Le Parti radical (PR), présidé par Jean-Louis Borloo, a indiqué jeudi soir "s'étonner" et "regretter" le choix personnel de François Bayrou (MoDem) en faveur du candidat socialiste François Hollande, pour le second tour de l'élection présidentielle.
Le Parti radical (PR), présidé par Jean-Louis Borloo, a indiqué jeudi soir "s'étonner" et "regretter" le choix personnel de François Bayrou (MoDem) en faveur du candidat socialiste François Hollande, pour le second tour de l'élection présidentielle. — Sylvain Thomas afp.com

Le Parti radical (PR), présidé par Jean-Louis Borloo, a indiqué jeudi soir «s'étonner» et «regretter» le choix personnel de François Bayrou (MoDem) en faveur du candidat socialiste François Hollande, pour le second tour de l'élection présidentielle.

«Le Parti radical par la voix d'Aymeri de Montesquiou, vice-président et Sénateur du Gers s'étonne et regrette le choix de François Bayrou de se prononcer, même à titre personnel, en faveur de François Hollande», écrit le parti dans un communiqué. «Alors que depuis dix ans, François Bayrou a fait du redressement des comptes publics le préalable indispensable au redressement de notre pays, à son indépendance et à la défense de notre modèle social, nous ne comprenons pas le choix qu'il a exprimé aujourd'hui», est-il ajouté.

Pour le PR, ce choix «est d'autant plus incohérent» que le président du MoDem «a dans le même temps réaffirmé qu'il ne partageait pas le programme économique du candidat socialiste et qu'il serait dans une opposition vigilante et déterminée pour empêcher les erreurs annoncées».