Présidentielle: Jacques Cheminade votera Hollande au second tour

Nicolas Bégasse

— 

«Je ne voterai pas pour Nicolas Sarkozy»: ce sont les premiers mots du billet mis en ligne par Jacques Cheminade ce jeudi matin sur son site. «Par sa soumission aux forces de la finance, il est responsable de l’état actuel de la France», poursuit le candidat surprise de cette présidentielle, crédité d'un peu plus de 0.2% des voix au premier tour. «Dans la mesure de mes moyens, je contribuerai donc à le faire battre.»

«Mettre François Hollande sous surveillance»

«Pour y parvenir, un vote blanc ne saurait suffire. Je mettrai donc dans l’urne un bulletin "François Hollande"», appuie Jacques Cheminade, sans pour autant épargner François Hollande. «Disons-le franchement  la propension de François Hollande à la synthèse et sa sous-estimation de ce qui constitue le monde de la City et de Wall Street, c’est-à-dire de l’oligarchie financière, ne le rendent pas pour l’instant prêt à faire face à la tempête qui se prépare en Europe et dans le monde.»

Mais Jacques Cheminade veut tout de même y croire: «Cependant, tout homme peut changer. Mon vote aura donc pour objet, outre de faire battre la politique de Nicolas Sarkozy, de mettre celle de François Hollande sous surveillance. Sans la moindre complaisance.»