Présidentielle: Les Français ont tous les éléments pour choisir le 6 mai, selon Hollande

Reuters

— 

François Hollande, le candidat socialiste à l'élection présidentielle, a estimé ce jeudi que le débat qui l'avait opposé la veille au président sortant Nicolas Sarkozy avait permis de clarifier les positions des deux finalistes. Nicolas Sarkozy et François Hollande se sont longuement confrontés mercredi soir lors du débat télévisé de l'entre-deux-tours pour tenter de rallier à leur cause les indécis.

«Je veux dire aux Français qui nous écoutent: vous avez tous les éléments, il n'y a rien de fait, rien de gagné, c'est le suffrage universel qui doit désormais l'emporter sur toute autre considération», a-t-il dit sur France 2 après avoir appelé les électeurs à voter au second tour le 6 mai. Prié d'indiquer quels sujets il aurait aimé voir figurer au débat si la discussion avait pu durer plus longtemps, François Hollande a évoqué la santé, le handicap et le logement.

«J'avais des choses à dire sur l'accessibilité, la lutte contre la discrimination qui est faite» aux handicapés, a-t-il indiqué. «Sur le logement, une des questions oubliées, j'aurais précisé mes propositions. J'aurais insisté sur les terrains de l'Etat que j'entends mettre à la disposition des collectivités locales et l'encadrement des loyers», a-t-il ajouté.