Mélenchon: Sarkozy utilise des mots «directement tirés de la collaboration»

© 2012 AFP

— 

Jean-Luc Mélenchon "n'a pas à rougir" de son score, indique le quotidien belge francophone Le Soir qui souligne en revanche que pour François Bayrou "la déception est amère".
Jean-Luc Mélenchon "n'a pas à rougir" de son score, indique le quotidien belge francophone Le Soir qui souligne en revanche que pour François Bayrou "la déception est amère". — Martin Bureau afp.com

Rien de tel qu'un point Godwin pour terminer cette semaine d'entre-deux-tours mouvementée. Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) a estimé vendredi sur France Inter que Nicolas Sarkozy était «en train d'extrême-droitiser la droite» et dénoncé un président candidat qui utilise des mots «directement tirés de la collaboration».

«La phrase qui consiste à dire "se faire traiter de fasciste par un communiste est un compliment" est une reprise mot pour mot de Pierre Laval le collabo, de la même manière que parler de fête du travail et dire que c'est le "vrai travail", c'est mot pour mot le texte de l'affiche du Maréchal Pétain en 1941», a dit l'ex-candidat à la présidentielle.