Les chaînes et radios devront accorder le même temps de parole à Nicolas Sarkozy et François Hollande, qu'elles sont obligées de faire intervenir dans les mêmes émissions, selon les règles d'après 1er tour édictées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel.
Les chaînes et radios devront accorder le même temps de parole à Nicolas Sarkozy et François Hollande, qu'elles sont obligées de faire intervenir dans les mêmes émissions, selon les règles d'après 1er tour édictées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel. — Philippe Wojazer afp.com

PRÉSIDENTIELLE

Présidentielle: Nouvelles règles pour le décompte du temps de parole des candidats

es deux candidats devront notamment intervenir dans les mêmes émissions...

Durant l'entre-deux tours, alors que certaines règles ne changent pas, d’autres évoluent. Ainsi, les chaînes et radios devront désormais accorder le même temps de parole à Nicolas Sarkozy et François Hollande, qu'elles sont obligées de faire intervenir dans les mêmes émissions, selon les règles d'après 1er tour édictées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

Les déclarations des soutiens sont également comptabilisées dans les décomptes respectifs des deux candidats à la présidentielle. Est considérée comme soutien toute personne qui appelle explicitement à voter en faveur d'un candidat, que ce soit une célébrité ou un inconnu dans la rue, selon le CSA.

Pas de décompte rétroactif

Pour le second tour, une personne qui appellerait à voter «contre» serait considérée comme soutien de l'autre candidat. Les déclarations d'Eva Joly, comme celles de Jean-Luc Mélenchon seront ainsi inscrites dans le compte de François Hollande puisque l'une a appelé ses partisans à se rassembler autour du candidat socialiste et l'autre à voter contre Nicolas Sarkozy au second tour.

Les déclarations de candidats à la présidentielle au premier tour qui n'ont pas appelé à voter pour Nicolas Sarkozy ou pour François Hollande ne sont pas prises en compte. Mais dès l'instant où ils prennent position pour l'un ou l'autre des finalistes, leur propos sont comptabilisés, sans que ce décompte ne soit rétroactif.

S'exprimer dans les même émissions

Ainsi les déclarations de François Bayrou ou Marine Le Pen ne rentrent pas en ligne de compte, mais pourraient l'être sitôt qu'ils se prononceraient pour Nicolas Sarkozy ou François Hollande.

Les deux candidats à la présidentielle doivent également s'exprimer dans les mêmes émissions. Ainsi, François Hollande sera interviewé au journal de 20 heures de TF1 mardi, puis ce sera au tour de Nicolas Sarkozy mercredi.

Jeudi, les deux candidats seront les invités de l'émission politique «Des paroles et des actes» à partir de 20H45. Il n'y aura pas de débat et les deux candidats interviendront à tour de rôle. Leur ordre de passage sera tiré au sort.

François Hollande s'est classé en tête au premier tour de la présidentielle, avec 28,63% des voix selon les derniers résultats, devant Nicolas Sarkozy (27,18%).