Radios et télés vont «tenir secrètes» les estimations jusqu'à 20h00

© 2012 AFP
— 
Radios et télévisions "se sont engagées à tenir secrètes jusqu'à 20H00 les estimations que leur fourniront leurs instituts partenaires", affirme la Commission des sondages dans un communiqué
Radios et télévisions "se sont engagées à tenir secrètes jusqu'à 20H00 les estimations que leur fourniront leurs instituts partenaires", affirme la Commission des sondages dans un communiqué — Fred Dufour afp.com

Radios et télévisions «se sont engagées à tenir secrètes jusqu'à 20h00 les estimations que leur fourniront leurs instituts partenaires», a annoncé la Commission des sondages dans un communiqué.

Les «neufs principaux instituts» «se sont également engagés à ne pas communiquer aux médias étrangers qui ont annoncé leur intention de violer la loi française» des estimations qu'ils feraient avant 20h00 «à partir de "bureaux tests"».

Sondages trop chers

«Pour que cette interdiction (...) soit respectée», la Commission a aussi «obtenu des principaux instituts de sondage (BVA, CSA, Harris interactive, Ifop, Ipsos, LH2, OpinionWay, TNS Sofres et Via-voice) l'assurance qu'aucun d'entre eux ne réalisera le 22 avril de sondage "sortie des urnes"», affirme la Commission.

Interrogés par l'AFP ces derniers jours, la plupart de ces instituts ont indiqué qu'ils n'entendaient pas réaliser de sondage sortie des urnes, notamment parce qu'ils coûtent beaucoup trop cher. Par conséquent, tout chiffre qui circulerait pendant la journée «serait le fruit de rumeurs et de manipulations», a affirmé Marie-Eve Aubin, présidente de la Commission des sondages.