Présidentielle. Pour éviter les fuites, «on va brouiller les ordinateurs?», demande Sarkozy

Avec Reuters
— 

Nicolas Sarkozy a déclaré vendredi qu'il n'était pas question de brouiller les ordinateurs pour empêcher les Français d'aller voir les estimations de la présidentielle avant 20 heures sur des sites étrangers.

>> Suivez la journée de campagne en direct par ici

Le président-candidat avait expliqué la veille qu'il ne serait «pas choqué» par une publication anticipée des résultats de la présidentielle.

Jeudi, la commission des sondages et le parquet de Paris ont averti que des poursuites seraient engagées contre toute personne violant la loi interdisant la publication des sondages jusqu'au soir du premier tour de la présidentielle, y compris à partir de l'étranger.

Invité sur RTL, Nicolas Sarkozy a précisé sa position: «Je dis que RTL n'a pas le droit, en fonction de la loi, d'annoncer» les résultats ou estimations de l'élection présidentielle. Mais «on ne va pas interdire aux gens d'aller sur le site du New York Times pour connaître les résultats», a-t-il ajouté. Nicolas Sarkozy a expliqué qu'un chef de l'Etat devait «tenir compte des réalités.»

«Tout le monde a un ordinateur. On va mettre une barrière numérique? On va brouiller les ordinateurs? On vit dans quel monde? On va poursuivre les gens qui regardent une télévision à l'extérieur?», a-t-il ajouté.

La publication de sondages est interdite à compter de vendredi à minuit et le jour du scrutin, par voie de presse, sur Internet et sur les réseaux sociaux. L'infraction est punie d'une amende maximale de 75.000 euros.

Les possibilités de «fuites» sont démultipliées cette année par l'importance prise par Twitter, Facebook et autres réseaux sociaux.

>> Quelles sont les règles? Comment les pouvoirs publics comptent-ils les faire respecter? Toutes les réponses dans notre article par ici
>> La diffusion des estimations avant 20h peut-elle modifier votre vote? Participez au débat par ici

- Toutes les données du scrutin
- Comparez les programmes des candidats

-Quel candidat est proche de vos idées?
-Suivez l’évolution des sondages
-Tout savoir sur les candidats à la présidentielle