Un maire exclu du PS pour avoir parrainé Marine Le Pen

POLITIQUE «On peut faire beaucoup de choses au nom de la démocratie mais je ne vois pas comment le garder comme camarade», a réagi le secrétaire de la fédération de Haute-Garonne...

E.O.
— 
Illustration. Parti socialiste.
Illustration. Parti socialiste. — FACELLY/SIPA

Jacques Saint-Martin, maire socialiste du village de Francon en Haute-Garonne, fait l'objet d'une procédure d'exclusion du Parti socialiste car il a donné sa signature à Marine Le Pen pour qu'elle puisse participer à l'élection présidentielle, indique ce vendredi La Dépêche du Midi.

Dans un communiqué consulté par le journal, le secrétaire de section a expliqué que ce soutien était «incompatible à l’appartenance au PS». «On peut faire beaucoup de choses au nom de la démocratie mais je ne vois pas comment garder comme camarade un maire, Jacques Saint-Martin, apportant son parrainage à la candidate du Front national», a renchéri auprès de l'AFP Sébastien Denard, secrétaire de la fédération de Haute-Garonne. Ce dernier a précisé que la décision d'exclusion reviendrait au «bureau national ou à la commission nationale des conflits».

Sébastien Denard a également indiqué que Louis Aliot, actuel numéro deux du FN et compagnon de Marine Le Pen, a vécu à Francon et serait un ami d'enfance du fils du maire.