Présidentielle: Ce qu'il faut retenir de la journée de campagne du 17 avril

SYNTHÈSE oups d'éclat, grosses colères ou attaques ras les pâquerettes, le résumé quotidien de la campagne présidentielle par «20 Minutes»...

M.P. avec N. Bu.

— 

Les dix candidats pour l'élection présidentielle 2012.
Les dix candidats pour l'élection présidentielle 2012. — 20 MINUTES

>> Revivez la journée de campagne en direct par ici 

Les (nombreux) ralliements du jour

Il n’y en a que pour François Hollande ce mardi. Pape Diouf, Pascal Papé, Olivier Krumbholz, Jean-Claude Skrela et Pierre Villepreux, Muriel Hurtis, Yohann Diniz… une centaine de sportifs soutiennent le socialiste. Tout comme une quarantaine d’économistes, qui signent une tribune dans Le Monde. Outre Azouz Begag,, qui a annoncé qu’il voterait François Hollande «utile», le clan Chirac – à l’exception de Bernadette – glissera aussi un bulletin Hollande le 22 avril. Nicolas Sarkozy, lui, a reçu le soutien de Bruno Larebière, ancien rédacteur en chef du journal d’extrême droite Minute. Pas forcément du meilleur effet pour le candidat-président en opération recentrage.

La polémique du jour

C’est le tweet-clash entre Eva Joly et Eric Woerth. La première accentue depuis la semaine dernière ses attaques contre les affaires cernant le chef de l’Etat, notamment sur le financement de sa campagne électorale de 2007, dont le trésorier était Eric Woerth.

Et puis:

 

L’interview du jour

C’est celle de Nicolas Sarkozy dans l’Express. Le chef de l’Etat y parle de tout et affirme notamment être prêt à pardonner Dominique de Villepin… Ou comment préparer au plus vite l’union de toutes les familles de droite. Par ailleurs, le candidat-président se fait lucide, en déclarant: «S’il y a succès, nous y aurons tous contribué; s’il y a échec, je serai le seul responsable», dit-il.

Le mensonge du jour

«C'est un mensonge éhonté» a affirmé Nicolas Sarkozy questionné ce mardi matin sur France Inter à propos des déclarations d'Anne Lauvergeon la semaine passée dans l’Express. Pourtant, les Etats français et libyen ont bien signé en décembre 2008, lors d’une visite d’Etat de Mouammar Kadhafi en France, un accord de coopération dans le nucléaire civil envisageant la fourniture de réacteurs, selon un document diffusé à l’époque par la présidence française. Le président sortant le conteste aujourd’hui.

La convaincue du jour

C’est Eva Joly, qui croit dur comme fer à l’accord électoral passé avec les socialistes en vue des législatives… Malgré les distances franches prises par le socialiste vis-à-vis de l’accord programmatique passé en novembre dernier entre le PS et EELV, la candidate écolo dit croire «en la parole donnée» dans un entretien au Monde. «Cet accord est important pour peser sur l'avenir, sur les décisions qui vont se prendre dans les années qui viennent, pour avoir un groupe parlementaire. Il corrige les effets du scrutin majoritaire et acte un certain nombre de compromis entre l’ambition écologiste et la vision sociale-démocrate classique», explique Eva Joly. Et d’insister: «Le président de la République nouvellement élu aurait tort de remettre en question les accords signés. Sur bien des sujets, l’écologie est la voix de la raison. Et on dit que M. Hollande est raisonnable…».

Le sondage du jour

Hello Kitty plus connue que Sarkozy et Hollande? Oui. En tout cas auprès d’une population âgée de 3 à 12 ans. Selon un sondage du site de vente de jouets en ligne Mytoys.fr… Dans cette enquête d’opinion d’un genre un peu particulier, Hello Kitty obtient plus de 28 % des voix (contre 25,6 pour Spiderman et 21,3 pour Barbie) alors que les deux hommes politiques émargent à, respectivement, 15 % et 9,8 %.

- Toutes les données du scrutin
- Comparez les programmes des candidats

-Quel candidat est proche de vos idées?
-Suivez l’évolution des sondages
-Tout savoir sur les candidats à la présidentielle