Sarkozy (28%) et Hollande (27%) inchangés au 1er tour, selon Harris Interactive

© 2012 AFP

— 

Nicolas Sarkozy (28%) et François Hollande (27%) sont restés inchangés cette semaine en intentions de vote au premier tour, Marine Le Pen (17%) gagnant 1 point et Jean-Luc Mélenchon (12%) en perdant 1, selon un sondage Harris Interactive pour VSD et La Chaîne parlementaire.
Nicolas Sarkozy (28%) et François Hollande (27%) sont restés inchangés cette semaine en intentions de vote au premier tour, Marine Le Pen (17%) gagnant 1 point et Jean-Luc Mélenchon (12%) en perdant 1, selon un sondage Harris Interactive pour VSD et La Chaîne parlementaire. — Raymond Roig/Patrick Kovarik afp.com

Nicolas Sarkozy (28%) et François Hollande (27%) sont restés inchangés cette semaine en intentions de vote au premier tour, Marine Le Pen (17%) gagnant 1 point et Jean-Luc Mélenchon (12%) en perdant 1, selon un sondage Harris Interactive pour VSD et La Chaîne parlementaire.

Au second tour, le rapport de forces est également inchangé, François Hollande l'emportant avec 53% des intentions de vote face à Nicolas Sarkozy (47%).

Au premier tour, Jean-Luc Mélenchon qui se classe quatrième avec 12% est talonné par François Bayrou à 11% (+1 point). Eva Joly perd un point à 2%. Nicolas Dupont-Aignan progresse de 0,5 point à 1,5%. Philippe Poutou est inchangé à 1% tandis que Nathalie Arthaud cède 0,5% à 0,5 point. Jacques Cheminade est crédité de moins de 0,5% (inchangé).

Mélenchon reste le plus «marquant»

Par ailleurs, interrogés sur le candidat qui les a le plus marqués, les Français placent toujours en tête Jean-Luc Mélenchon malgré une baisse de six points en une semaine à 22%. Derrière, Philippe Poutou fait un bond de 12 points à 13%. Marine Le Pen gagne 2 points à 8% et Nicolas Sarkozy rétrograde à la 4ème place en raison d'une perte de trois points à 6%. Il est talonné par François Hollande, 5%, -2 points. Nicolas Dupont-Aignan, +2 points, et François Bayrou, -1, sont à égalité, 3%. Eva Joly perd 2 points à 2%.

A l'approche du premier tour, l'intérêt pour la campagne ne bouge pas: 74% des personnes interrogées se disent intéressées par elle (inchangé), contre 26% qui répondent qu'elles ne sont pas intéressées.

Enquête réalisée en ligne du 12 avril au soir au 16 avril auprès d'un échantillon de 991 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatives de la population française de 18 ans et plus et issues du panel de Harris Interactive (méthode des quotas).