Présidentielle: Hollande confirme qu'il créera 1.000 postes de professeurs d'école dès septembre s'il est élu

avec AFP

— 

Le candidat PS à l'Elysée, François Hollande, a confirmé mardi la création dès la rentrée scolaire, s'il est élu, de 1.000 postes de professeurs des écoles, comme l'avait annoncé la veille Vincent Peillon, chargé de l'Education dans son équipe de campagne.
Le candidat PS à l'Elysée, François Hollande, a confirmé mardi la création dès la rentrée scolaire, s'il est élu, de 1.000 postes de professeurs des écoles, comme l'avait annoncé la veille Vincent Peillon, chargé de l'Education dans son équipe de campagne. — Fred Dufour afp.com

Le candidat PS à l'Elysée, François Hollande, a confirmé ce mardi la création dès la rentrée scolaire, s'il est élu, de 1.000 postes de professeurs des écoles, comme l'avait annoncé la veille Vincent Peillon, chargé de l'Education dans son équipe de campagne.

Mille postes dès la rentrée pour 2012 vous le confirmez ? «Oui je le confirme parce que la rentrée 2012 telle qu'elle se présente est très difficile», a répondu François Hollande interrogé sur RTL.

«Il y a des filières pour les enfants en difficulté, ce qu'on appelle les RASED, qui ont été gravement mises en cause et nous avons quelques fermetures de postes que nous ne pouvons pas accepter», a-t-il fait valoir.

Recrutés parmi les personnes «admissibles»

«On ne peut pas faire un concours exceptionnel (de recrutement). Donc un certain nombre de jeunes qui auront été admissibles et qui auront un niveau qui pourrait les rendre admis, eh bien nous prendrons ces candidatures pour les affecter dès la rentrée dans ces classes où jusqu'à présent il y avait l'annonce d'une suppression de poste», a-t-il précisé.

A l'heure actuelle, le nombre des postes ouverts au concours de professeurs des écoles pour 2012 est de 5.000. Environ 8.000 candidats ont été déclarés «admissibles» après avoir réussi l'épreuve écrite. Ils sont déclarés «admis» quand ils passent avec succès l'épreuve de l'oral.

«Il y a sans doute quelques centaines, voire un millier» de postes supplémentaires de professeurs des écoles qui pourraient être recrutés parmi les personnes «admissibles» ayant obtenu les meilleures notes juste après le 5.000e candidat, avait indiqué Vincent Peillon lundi.