Présidentielle: Jean-Luc Mélenchon et Patrick Buisson sont-ils amis?

POLITIQUE Le candidat du Front de gauche a refusé de répondre à cette question, lundi matin, sur BFMTV...

M. Go.

— 

Lille, le 27 mars 2012. Jean-Luc Melenchon, candidat du Front de Gauche à l'élection présidentielle, donne un grand meeting de campagne à Lille Grand Palais devant plusieurs milliers de personnes.
Lille, le 27 mars 2012. Jean-Luc Melenchon, candidat du Front de Gauche à l'élection présidentielle, donne un grand meeting de campagne à Lille Grand Palais devant plusieurs milliers de personnes. — M. LIBERT / 20 MINUTES

Jean-Luc Mélenchon, héraut de la gauche dure, est-il ami avec Patrick Buisson, ancien rédacteur en chef de Minute et Valeurs actuelles et conseiller de Nicolas Sarkozy sont-ils proches? «Vous croyez que ça intéresse les gens de savoir si je suis ami avec Patrick Buisson?», a répondu, lundi matin Mélenchon questionné par le journaliste Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV. «Oui, j’étais à sa remise de légion d’honneur! Le jour où vous aurez la légion d’honneur, je viendrai à votre remise de légion d’honneur et pourtant je ne suis pas votre ami!», a admis Mélenchon avant d’ironiser face au journaliste. «Si vous m’aviez invité, j’y serai allé et vous savez pourquoi? Parce que je vous ai à la bonne, vu que vous êtes très direct et droit dans vos opinions de droite, comme Buisson.»

La vidéo


Bourdin 2012 : Jean-Luc Mélenchon par BFMTV

Les compliments de Buisson

Etonnant de constater que le candidat du Front de gauche, qui a fait du combat contre l’extrême droite l’un de ses axes de campagne, a accepté l’invitation à une cérémonie en l’hommage de Patrick Buisson. Car ce conseiller de l’ombre de Nicolas Sarkozy est issu de la droite dure et a la réputation de pousser le chef de l’Etat à radicaliser son discours. Selon Le Nouvel Observateur de la semaine dernière, Jean-Luc Mélenchon aurait en fait rencontré Patrick Buisson lors des tournages de l’émission Politiquement Show à laquelle ils participaient tous les deux en 2007. Et c’est le conseiller élyséen qui aurait invité le candidat d’extrême gauche  à sa remise de légion d’honneur. Dans une interview au Monde, il y a un mois, Patrick Buisson avait d’ailleurs complimenté le candidat du Front de gauche.

Lundi matin, Jean-Luc Mélenchon a du coup attaqué  les journalistes du Nouvel Obs. «Au nom de quoi, quatre petits cire-pompes vont mettre en cause mon appartenance intellectuelle à cette gauche à laquelle je crois?», a lancé le candidat du Front de gauche. Dans un communiqué, le Front de gauche dénonce une «nouvelle campagne de rumeurs médiatiques». «Invité il y a cinq ans à la remise de légion d’honneur d’un journaliste avec lequel il polémiquait régulièrement sur la chaîne LCI, il a répondu à cette invitation comme plusieurs journalistes et sondeurs en compagnie de Jean-Christophe Cambadélis. Cela lui est reproché comme un soupçon de connivence. Moralité : ne fréquentez aucun journaliste, même par fair-play car vous risquez de le retrouver conseiller du prince ou marié à ses ministres», écrit François Delapierre, directeur de la campagne de Mélenchon.

- Toutes les données du scrutin

-
Comparez les programmes des candidats

- Quel candidat est proche de vos idées?

- Suivez l’évolution des sondages

- Tout savoir sur les candidats à la présidentielle