La journée de campagne à revivre en direct: Hollande, candidat qui génère le plus de CO2... La Concorde VS Vincennes, la guerre des chiffres...

N. Bu.

— 

Les dix candidats pour l'élection présidentielle 2012.
Les dix candidats pour l'élection présidentielle 2012. — 20 MINUTES
20h25: Ce live est maintenant terminé. Merci de nous avoir suivis.

>> A venir une synthèse de cette journée
20h17: 20 minutes a interviewé Martine Aubry

>> Une interview à lire ici
20h04: Libe.fr a invité le réalisateur Jean-Pierre Mocky à juger les clips de campagne
C'est à lire ici et les avis du réalisateur sont assez tranchés. Par exemple sur le clip de François Hollande. «C'est fort de café, il utilise la technique du Kaléidoscope! On colle des petits bouts de pellicule et on vous en balance plein la figure. Ça fait très série américaine. Ce n'est pas une mauvaise technique, mais ça étourdit un peu. Problème: c'est un fourre-tout et on a l'impression que c'est destiné à le montrer le moins possible. Comme s'il cherchait à se dynamiser par d'autres images que la sienne. Les images sont confuses et, pire, elles sont floues. C'est interdit de faire ça ! Et le flou ne donne pas de force à l'image», balance Mocky. 
19h52: Marine Le Pen veut encore porter plainte
Nouveau rebondissement dans la querelle Licra/Le Pen: la candidate du Front national veut désormais porter plainte contre la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme. Le problème ? "Marine Le Pen possède la preuve qu'un numéro spécial du magazine de la Licra ("Le droit de vivre", ndlr) lui est entièrement consacré et surtout, est distribué par l'Education nationale dans un certain nombre de lycées et de collèges", écrit son avocat Maître Wallerand de Saint-Just.
19h10: Invité de BFMTV, Fillon a évoqué la situation économique du pays
«La France et les autres pays européens sont à un moment-clé de leur histoire», a lancé le Premier ministre avant d'attaquer le candidat socialiste. «Le programme de François Hollande est une vraie menace pour la monnaie européenne.»

>> Retrouvez l'interview de Fillon à 20 minutes, ici
18h30: Un ex-collaborateur de Sarkozy (viré) fait l'éloge du président-candidat
Il s'appelle Maxime Tandonnet et a été l'un des collaborateurs de Nicolas Sarkozy (notamment sur les questions d'immigration) pendant six ans, avant d'être «remercié» en août 2011 pour des propos polémiques à l'endroit du Président et publiés sur son blog. Aujourd'hui, Maxime Tandonnet, pas rancunier, livre un témoignage plutôt élogieux du chef de l'Etat et de son action. «Quand il dit qu’il veut protéger les Français de la crise, c’est une véritable obsession chez lui. Tout cela, je l’ai vu et vécu. Je connais aussi ses défauts, son incapacité à se taire quand il le faudrait, une confiance parfois excessive envers une partie de son entourage. Mais si par malheur il est battu, je ne donne pas six mois aux Français pour le regretter amèrement dans le chaos qui s’annonce», écrit-il sur son blog.
18h10: Lepage va (elle aussi) voter Hollande
C'est en tout cas ce que croit savoir Rue89. Selon le site, la candidate Cap21, qui n'a pas obtenu ses 500 parrainages pour se présenter à l'élection présidentielle, voudrait lever l'ambiguïté avant le premier tour. Et elle devrait se déclarer dès demain mardi lors d'une conférence de presse où elle annoncera par ailleurs la création d'un nouveau mouvement: Le Rassemblement démocrate écologiste et républicain. En appelant à voter Hollande «avant le deuxième tour, elle évite de donner l’impression qu’elle va à la soupe», remarque un proche, cité par Rue89.
18h00: Un peu longue, cette campagne?
C'est ce que notent nos journalistes politiques, au contact des partis, des candidats et de leurs équipes depuis des mois (parfois même depuis plus d'un an pour le PS ou EELV avec la primaire). Et pour certains, il est franchement temps que ça se termine. A lire par ici
17h45: Votre soirée présidentielle
Pour cette dernière semaine de campagne avant le premier tour, et alors que les autres principaux candidats seront en meeting en début de soirée, Marine Le Pen sera l'invitée de «Parole directe» sur TF1. Avant un «Mots croisés» spécial sur France 2 où devraient (au conditionnel car les défections se succèdent) débattre les dix candidats ou leurs soutiens. Aux dernières nouvelles, seuls cinq candidats seront bel et bien présents sur le plateau d'Yves Calvi (Joly, Dupont-Aignan, Arthaud, Cheminade et Poutou). Les autres seront représentés par un membre de leur équipe. NKM représentera Nicolas Sarkozy, Jean-Marc Ayrault sera là pour François Hollande, François Delapierre, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, sera présent pour le Front de gauche, Florian Philippot représentera Marine Le Pen et Marielle de Sarnez François Bayrou.
17h: Le parquet demande la relaxe pour Eva Joly
Comme Cécile Duflot le laissait entendre un peu plus tôt sur Twitter
16h45: La Concorde VS Vincennes: la guerre des chiffres
Plusieurs journalistes se sont livrés au périlleux exercice de comptage de foules au lendemain des deux grands meetings des deux grands favoris à l'élection présidentielle: celui de Nicolas Sarkozy place de la Concorde et celui de François Hollande à Vincennes, dimanche. Pour le journaliste de Mediapart François Bonnet, il n'y avait pas 100.000 personnes réunies (ou 150.000 comme s'en vante le site de l'UMP ce lundi) dimanche après-midi mais plutôt 25.000 (un décompte étayé par de nombreuses photos sur et autour de la place). Pour le bloggueur de Rue89 Le Yéti, qui a lui réalisé un décompte des deux meetings, les chiffres sont un peu supérieurs: 56.000 pour Sarkozy et 70.000 pour Hollande. Bien loin des chiffres avancés dimanche soir...
16h20: Hollande, le candidat qui génère le plus de CO2
C'est ce que révèle l'étude du cabinet B&L évolution dans son «baromètre carbone des présidentielles» qui propose une évaluation hebdomadaire des émissions de gaz à effet de serre des cinq principaux candidats (Nicolas Sarkozy, François Hollande, François Bayrou, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon). Entre le 20 mars et le 15 avril, le candidat socialiste a ainsi «dépensé» l'équivalent de 303 tours du monde en voiture contre 268 pour le président-candidat et 206 pour celui du Front de gauche. Ce baromètre comptabilise les déplacements des candidats mais aussi ceux de leurs militants (forcément plus nombreux au PS et à l'UMP), sans oublier toute la communication imprimée (tracts, affiches...).
16h: Le MoDem dénonce «de graves manquements au principe d'égalité des temps de parole»
«Nous dénonçons par ailleurs l'inscription prématurée de l'ensemble des médias dans une logique d'anticipation du deuxième tour, ainsi qu'une bipolarisation évidente de la présentation de la campagne, malgré la recommandation du CSA», écrit Yann Wehrling, porte-parole de la campagne de François Bayrou, dans un communiqué. «Nous demandons que le CSA publie immédiatement les chiffres des derniers jours et exigeons de la part des médias une réelle compensation et un rééquilibrage afin que les principes démocratiques de pluralisme et de respect de la loi soient appliqués», conclut-il.
15h50: Montebourg rend hommage aux Bayonnais
Le représentant spécial de la campagne de François Hollande a salué, à Bayonne, «la population qui a infligé une défaite populaire au sarkozysme», en référence à l'accueil très chaud qui avait été réservé au président-candidat lors de son passage au pays basque il y a quelques semaines. «Quand on ne vient pas voir les gens pendant cinq ans, quand vous les redécouvrez, vous pouvez avoir quelques surprises», a surenchéri le député de Saône-et-Loire.

Petit rappel en vidéo:
15h40: Le soutien de Duflot à Joly
15h30: Eva Joly, poursuivie par Marine Le Pen pour diffamation, est au tribunal
La candidate EELV comparaît ce lundi après-midi en référé devant le tribunal de Paris pour avoir déclaré, la semaine passée sur BFM TV, que la candidate du Front national était «l'héritière de son père milliardaire par un détournement de succession». Des propos qui avaient provoqué l'ire de Marine Le Pen qui avait décidé de déposer plainte. A son arrivée au tribunal, Eva Joly a simplement déclaré: «Je m'étonne que Marine Le Pen qui ne s'exprime pas avec des roses et qui est souvent très violente, a estimé utile d'instrumentaliser, d'utiliser la justice.»
15h15: Un électeur sur deux a changé d'intention de vote depuis six mois
C'est ce que révèle l'enquête «Présidoscopie 2012» réalisée par l'institut Ipsos et Logica Business Consulting pour le Cevipof, la Fondapol, la Fondation Jean-Jaurès et Le Monde. A lire par ici
15h: Et si le sondage qui a révélé qu'une majorité de jeunes votaient FN était bidon?
14h45: Sarkozy, candidat de «la minorité qui brille»
Le Parti socialiste a brocardé lundi la démarche de Nicolas Sarkozy d'en appeler à la «majorité silencieuse», accusant le président sortant d'avoir été plutôt au service d'une «minorité qui brille». «Je suis persuadé que dans les urnes dimanche prochain une majorité de Français se rappellera qu'il a été le président de la minorité qui brille, qui claque, qui 'clinque', et pas de la majorité silencieuse», a dit le porte-parole du PS lors de son point de presse hebdomadaire, à six jours du premier tour de l'élection présidentielle.
14h: Quels sont les films préférés des candidats?
Vous aimez les films de gladiateurs? Allociné consacre un dossier au top 5 cinéma des dix candidats à l'Elysée. Des goûts divers et variés mais où l'on retrouve quand même à plusieurs reprises Gladiator et Spartacus. A voir par ici
13h50: Poutou, nouvelle star du Web
C'est ce que révèlent les résultats du Buzzomètre Yahoo! de la semaine après la prestation du candidat du NPA lors de l'émission «Des paroles et des actes», mercredi dernier, mais aussi grâce à un clip de campagne façon «Questions pour un champion» qui a fait son petit effet.
13h45: Bayrou et le Konami code
C'est l'heure de déjeuner et donc l'heure de se détendre avec un petit jeu découvert sur le site de campagne de François Bayrou. Pour voir de quoi il retourne, rendez-vous sur http://www.bayrou.fr/ et, une fois la page d'accueil chargée, tapez simplement le code suivant (à l'aide des flèches, à côté du pavé numérique, pour les moins à l'aise d'entre vous): haut, haut, bas, bas, gauche, droite, gauche, droite puis a et b. Et là, surprise! Un François Bayrou relooké façon Mario Bros. Original.
12h45: Arnaud Dassier, soutien de Bayrou et membre de l'équipe de campagne de Sarkozy en 2007, mis en examen... pour un tweet
C'est ce que révèle le site des élèves de l'école de journalisme de l'ESJ Paris, FréquenceESJ. Au coeur de l'affaire DSK, Arnaud Dassier, qui a géré la campagne Web de Nicolas Sarkozy en 2007 avant de rallier François Bayrou, s'était dit surpris, dans un tweet, de la double casquette de Ramzi Khiroun, conseiller en communication de Dominique Strauss-Kahn mais aussi conseiller de l'agence de pub Euro RSCG. Ramzi Khiroun avait alors porté plainte pour diffamation. C'est la première fois qu'un tweet donne lieu à une telle procédure judiciaire.
12h30: Pourquoi voterez-vous par procuration?
>> Et vous, pour quelles raisons voterez-vous par procuration dimanche? Qui sera votre mandataire? Comment s’assurer qu’il respectera votre consigne de vote? Témoignez dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr
12h15: Cheminade déjeune avec les syndicalistes de l'usine Petroplus de Petit-Couronne
12h: Comment se déroule le scrutin présidentiel?
Scrutin, bureaux de vote, comptes de campagne... Toutes les infos, tous les chiffres et tout ce qu'il faut savoir, c'est à lire par ici
11h45: Poutou «n'a pas d'objectif chiffré»
«On veut juste se faire entendre», a de nouveau expliqué le candidat le moins convaincu de cette campagne. L'homme du NPA juge tout de même qu'«il faudrait dégager Sarkozy et toute sa bande» et précise que si Hollande gagne, il va falloir construire une opposition de gauche».

Philippe Poutou invité de France info par FranceInfo
11h20: Moody's dément vouloir agir sur la France, comme l'a annoncé Hollande
Moody's n'a «pas de raison particulière» d'agir ou de communiquer sur la note française le 12 mai, a déclaré lundi une porte-parole, alors que François Hollande a annoncé une décision de l'agence de notation à cette date. Les trois grandes agences de notation ont placé la note de la France sous perspective négative, Standard and Poor's l'ayant au préalable abaissée de AAA à AA+ mi-janvier, ce qui signifie que d'autres dégradations sont possibles à brève échéance. Le placement sous perspective négative d'une note par Moody's n'entraîne pas nécessairement de décision sous 90 jours, contrairement à l'annonce d'un examen de la note en vue de sa dégradation. Interrogé sur son annonce, François Hollande a déclaré lundi sur France Info: «Je ne sais pas ce que fera cette agence. Ce que je sais, c'est que quelle que soit la note qui sera mise, maintenue ou dégradée, ça ne sera pas sur l'événement qui se sera produit quelques jours avant, l'élection présidentielle, mais sur la gestion du candidat sortant.»
11h15: Morano et «la gauche pique-nique»
C'est le tweet de la matinée (ou plutôt les tweets, car 140 signes, c'était un peu juste pour que la ministre puisse déverser toute sa prose).
11h10: Sarkozy «ne porte pas de jugement sur Bayrou»
Le président-candidat s'est bien gardé, ce lundi matin sur France 2, comme depuis quelques semaines, de donner son sentiment sur la campagne du candidat centriste (que certains imaginent déjà à Matignon en cas de réélection du président sortant). «Je ne porte pas de jugement sur Bayrou, a expliqué Nicolas Sarkozy. On ne partage pas les postes avant le résultats d'un élection». Et de conclure: «Je ne divise pas la France entre les gens de gauche, de droite et du centre. Je parle au peuple de France».
11h05: Dupont-Aignan a dépensé «en tout» l'équivalent d'un seul meeting de Hollande
C'est ce qu'affirme le candidat de Debout la République, interrogé lundi matin sur Radio Classique et Public Sénat par Guillaume Durand. A la question, «vous aurez dépensé combien dans cette campagne?», Nicolas Dupont-Aignan répond «En tout, le prix d'un meeting du Bourget de Hollande, un million d'euros, pour une campagne d'un an». Et d'ajouter: «Ca prouve qu'on peut avoir des idées sans avoir trop d'argent».
11h: Pierre Lellouche, le ministre qui emploie une femme de ménage sans-papiers
Une dizaine d’heures de ménage par semaine, une rémunération en grande partie en liquide et une seule feuille de salaire en quelques mois. Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, est soupçonné d’avoir employé une jeune femme mauricienne sans papiers sans la déclarer. (Plus de détails sur cette affaire par ici)
10h45: Hollande ironise sur Sarkozy et le rôle de la BCE
François Hollande invité de France info par FranceInfo
10h30: Eva Joly affirme avoir fait «une belle campagne» et vise un score «historique»
«Malgré les commentateurs», la candidate EELV estime qu'elle a fait «une belle campagne» et affiche l'ambition de réaliser «le meilleur score historique» des écolos dans une campagne présidentielle en dépassant les 5,25% réalisés par Noël Mamère en 2002. Elle a également montré son indifférence face au choix de Nicolas Hulot (son ex-rival lors de la primaire écologiste) de ne pas la soutenir. «C'est son problème, je ne commente pas. Il a fait ses choix, ce sont les siens». Dont acte.

Eva Joly, candidate Europe Ecologie-Les Verts à... par rtl-fr
10h20: «Good Bye Sarko», le compte à rebours en ligne
Certains voient déjà le président-candidat quitter l'Elysée et pourquoi pas même ne pas être présent au second tour. C'est ainsi que le site «Good Bye Sarko» propose un compte à rebours en ligne avant le premier tour, dimanche prochain. Avec quelques phrases chocs du quinquennat de Nicolas Sarkozy en prime (elles défilent toutes les cinq secondes sous le compteur). Nostalgie, quand tu nous tiens.
10h10: La très chère montre de Sarkozy
Pourquoi le chef de l'Etat a-t-il toujours un oeil sur sa montre lors d'un bain de foule? (une vidéo à voir par ici). Sans doute parce que la Patek Philippe (l'une des marques d'horlogerie suisse les plus prestigieuses au monde) qu'il portait au poignet dimanche lors de son meeting à la Concorde, coûte la modique somme de 55.000 euros (65.000 francs suisses). Et, accessoirement, il s'agit d'un cadeau de sa femme.
10h: Mélenchon (toujour lui) se voit «au pouvoir avant dix ans»
Le même Jean-Luc Mélenchon, interrogé par le même Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, assure que le Front de gauche va «faire perdre Monsieur Sarkozy» «parce que c'est la droite thatchérienne, c'est un monde fini». Et le candidat du Front de gauche va plus loin: Il croit savoir que «c'est cuit» pour Sarkozy, «qu'ils [l'UMP] ont perdu» et «qu'ils le savent» après le meeting à la Concorde. Mélenchon se voit par ailleurs «au pouvoir avant dix ans», car «les événements vont appeler à des solutions assez tranchées pour pouvoir être à la hauteur».








9h50: Mélenchon, ami du très controversé Patrick Buisson?
Patrick Buisson, l'une des éminences grises de Nicolas Sarkozy, ancien patron des journaux Minute et Valeurs actuelles et connu pour ses positions très à droite, a reçu la Légion d'honneur en 2007. Et Jean-Jacques Bourdin n'a pas manqué de rappeler, ce lundi matin en interrogeant Jean-Luc Mélenchon sur BFM TV, que ce dernier était présent lors de la cérémonie de remise. Alors le candidat du Front de gauche est-il l'ami de conseiller du chef de l'Etat? Jean-Luc Mélenchon s'est contenté de reconnaître que oui, il était «à sa remise de Légion d'honneur». Un brin agaçé, tout de même.
>> «Mars dans trois générations». Notre interview de Jacques Cheminade à lire par ici
09h37: Martin Hirsch se prononce pour le vote Hollande
Martin Hirsch, ancien Haut commissaire aux solidarités actives et ex-symbole de l'ouverture prônée à en début de quinquennat par Sarkozy, annonce dans une interview au Monde qu'il a «l'intention de voter pour François Hollande».

>> Qui va où aujourd'hui?
Nicolas Sarkozy est en meeting au Futuroscope de Poitiers, François Hollande va dans le Tarn pour un meeting à Carmaux, Nicolas Dupont-Aignan est en déplacement à Nice et les soutiens du MoDem retrouveront François Bayrou en meeting à Lyon.

09h19: Bayrou n'a «aucun contact» avec les camps Hollande et Sarkozy
Le candidat centriste a dit ne participer «à aucune manoeuvre, ni avec l'un ni avec l'autre», dans la perspective de l'après-présidentielle ce matin sur Europe 1. «Personne de mon équipe n'a accepté le moindre contact avec qui que ce soit venant du camp Hollande ou du camp Sarkozy», a martelé François Bayrou.



9h13: Les candidats se font plaisir sur la participation à leur meeting
«Il y avait 120.000 personnes place de la Concorde, beaucoup de gens qui ne s'étaient jamais engagés et qui sont venus parce qu'ils ont une inquiétude sur l'avenir de la France», s'est réjoui Nicolas Sarkozy sur France 2 ce matin. La veille, Jean-François Copé ne parlait que de 100.000 personnes. Côté Hollande, on affirme avoir dépassé les 100.000 particcipants à Vincennes. Souci: les chiffres sont invérifiables, la police refusant de communiquer sur le nombre de participants à ces rassemblements.

09h08: Marine Le Pen moque «l'école des fans» des meetings du week-end
«C'est l'école des fans, tout le monde a gagné!», s'est exclamée la championne du Front national sur LCI. «C'est totalement puéril, ça ne répond pas du tout je crois à ce que les Français réclament», ils ne veulent pas «cette espèce de course, qui coûte une fortune d'ailleurs».

>> Avant de commencer, petit coup d'oeil dans le rétroviseur et la journée d'hier, et notamment sur les meetings de Nicolas Sarkozy place de la Concorde et de François Hollande sur l'esplanade du Château de Vincennes.

>> Bonjour et bienvenue dans ce live. Pour revivre celui de ce dimanche, rendez-vous par ici.