Eva Joly en guerre contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes

— 

Venue soutenir ce dimanche après-midi à Nantes les deux agriculteurs en grève de la faim depuis cinq jours contre le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Eva Joly a déclaré croire encore en l’abandon du projet. «La raison finit toujours par gagner . Cet aéroport est une catastrophe écologique et une absurdité économique puisque l’aéroport de Nantes-Atlantique est sous-utilisé. Il faudrait un moratoire pour tout remettre à plat.» La candidate EELV a jugé ce combat «emblématique» pour l’écologie en France et a critiqué les partis politiques porteurs du projet [PS et UMP]: «il y a beaucoup d’amour propre dans ce projet». Déclaré d’utilité publique depuis, l’aéroport doit ouvrir ses portes fin 2017.