La journée de campagne à suivre en direct: Bayrou contre les menteurs... Dati et Joly s'écharpent...

M. Go. et la cellule politique

— 

Marine Le Pen à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 10 avril 2012.
Marine Le Pen à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 10 avril 2012. — CHESNOT/SIPA
19h00: Ce live est terminé, la synthèse est à lire ici
18h12: L'UMP annonce 150.000 militants place de la Concorde
18h00: Arthaud renvoie dos à dos le PS et l'UMP
En meeting au Zénith de Paris, la candidate de Lutte ouvrière lance: «On les voit déjà frétiller à gauche, devant les cabinets ministériels. A droite, on se prépare plutôt à ronger son frein pendant cinq ans, en exerçant le dur métier d'avocat d'affaires», lance-t-elle.
17h43: Pendant ce temps là, Jacques Cheminade tient un web meeting. Le principe: poser des questions par mail à question@cheminade2012.fr, il y répond en direct.
17h40: Jean-Luc Mélenchon n’ira pas aux obsèques de Raymond Aubrac
Dans un communiqué, le leader du Front de gauche explique avoir «rendu hommage à Aubrac le résistant, et le préfet des réquisitions d'entreprises à Marseille à la Libération». Mais il ne pourra pas se rendre à ses obsèques lundi car «à la même heure, le même jour, j'accompagnerai à sa crémation la dépouille d'un de mes compagnons de combat à qui me liait une profonde affection». Mélenchon dit en être «doublement désolé»
17h30: Marine Le Pen moque les meetings de Hollande et Sarkozy
«Ici, pas de stars, pas de showbiz, pas d'anciens ministres, pas de musique pour la télévisions, mais des Français», a-t-elle taclé lors de son meeting à Hénin-Beaumont. Et d'ajouter: «Voyez les bobos venus après le brunch au spectacle de la Concorde, avant de filer en Velib' à Vincennes voir si François à une cravate plus cool que Nicolas. A moins que la séance de yoga ne les oblige à renoncer à ces festivités.»
17h03: Eva Joly rend coup pour coup à Rachida Dati

Mise en cause par Rachida Dati après ses propos sur Nicolas Sarkozy et l'affaire Bettencourt, la candidate EELV s'est défendue. «Rachida Dati était un bien piètre ministre de la Justice et je n'ai pas de leçon à recevoir d'elle», a rétorqué l'ancienne juge d'instruction depuis la plage de Batz-sur-Mer. «La présidence de Nicolas Sarkozy a été illégitime, elle est fondée sur un abus de pouvoir, elle même fondée dans un abus de faiblesse», a répété la candidate à la présidentielle. «Il est important que l'enquête continue et que les citoyens aient des réponses aux questions qu'ils se posent».
16h35: Rachida Dati accuse Eva Joly de colporter des «ragots»

L'ancienne garde des Sceaux a dénoncé les déclarations «scandaleuses» d'Eva Joly accusant le président candidat d'être protégé par son immunité dans l'affaire Bettencourt, dont l'un des volets porte sur le financement illégal de sa campagne électorale de 2007. «La preuve judiciaire dans l'Etat Joly, c'est le ragot!», déclare l'ex-ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy dans un communiqué. Rachida Dati «attend» du candidat socialiste «qui a signé un accord avec les Verts [pour les législatives, ndlr], qu'il condamne fermement le comportement de Madame Joly».
16h27: François Bayrou contre les menteurs

Le candidat du MoDem s'est présenté à Marseille comme le candidat du «parti de la vérité» contre ceux du mensonge, ciblant précisément Nicolas Sarkozy et François Hollande. «Ils mentent car Nicolas Sarkozy ne veut pas que l'on regarde son programme de près et François Hollande a choisi de multiplier les promesses intenables», a déclaré François Bayrou, exhortant les Français à ne pas «s'abandonner aux chimères» dimanche prochain.
15h37: Guerre des chiffres entre Sarkozy et Hollande
Les camps de François Hollande et Nicolas Sarkozy ont annoncé chacun ce dimanche 100.000 participants aux meetings géants organisés à Paris en faveur du candidat socialiste et du président sortant. Dès le début du meeting de l'UMP, place de la Concorde, Jean-François Copé, le secrétaire général de l'UMP, a annoncé la présence de 100.000 personnes, à une semaine du premier tour de la présidentielle. Les partisans de François Hollande étaient mobilisés au même moment devant le château de Vincennes, à l'autre bout de Paris, pour un autre rassemblement de plein air. Peu après 15h15, Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du candidat PS, a annoncé à la foule de gauche: «Vous êtes plus de 100.000 sur l'esplanade». Cette guerre des meetings entre le président sortant et le candidat socialiste se double d'une bataille de chiffres invérifiables, d'autant que la préfecture de police ne donnera pas d'estimations.
14h24: L'accent sur le produire français «résonne un peu bizarrement», selon la FNSEA
L'accent mis sur le thème du «produire français» par plusieurs candidats à l'élection présidentielle «résonne un peu bizarrement», a estimé ce dimanche le président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitations agricoles (FNSEA), Xavier Beulin. François Bayrou défend depuis plusieurs mois la notion de «Produire en France», qu'il a déclinée en un projet de loi cadre, présenté jeudi lors d'un point de presse. D'autres candidats, notamment Nicolas Sarkozy et François Hollande, ont également pris position en ce sens. «Je suis effectivement pour qu'on remette l'outil de production en marche», a expliqué Xavier Beulin, fustigeant comme une «hérésie» la priorité accordée à la consommation plutôt qu'à la production depuis «30 ou 40 ans», selon lui.
11h57 : Les premières photos du meeting de la Concorde sur internet

Plusieurs heures avant que Sarkozy s'exprime, les photos sont déjà postées en ligne.

11h53 : les premières photos du meeting de Vincennes sur internet

Plusieurs heures avant que Hollande s'exprime, les photos sont déjà postées en ligne.

11h30: Le petit-fils Seznec soutient Marine Le Pen

Denis Seznec, connu pour son combat pour la réhabilitation de son grand-père, Guillaume Seznec, a annoncé samedi qu'il rejoint le comité de soutien de Marine Le Pen. «
A mes yeux, seule Marine, finalement, défend des valeurs républicaines qui protègent encore le peuple. C'est pourquoi je prends la décision de la soutenir dans ce combat pour la démocratie, en rejoignant son Comité de soutien.» Guillaume Seznec (1878-1954) avait été condamné en 1924 à la condamnation aux travaux forcés à perpétuité par la cour d'assises du Finistère pour le meurtre de son ami Pierre Quémeneur, qu'il a toujours nié.
11h18 : Le FN veut attaquer l'Etat pour sa subvention à la Licra

Marine Le Pen «prépare avec ses avocats une procédure judiciaire contre l'Etat français qui accorde près d'un demi-million d'euros par an de subventions publiques à une association qui détourne sa raison sociale», indique son avocat Wallerand de Saint Just, dans un communiqué publié samedi. Le FN fait référence à une vidéo de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme(Licra), diffusée vendredi, où l'on voit la présidente du FN dans sa salle de bain avec ce message : «Votez, oui, mais ne votez pas pour les extrêmes et ne votez pas Front national».
 








10h46: L'abstention toujours estimée très haut
Selon un sondage Ifop pour le JDD, 29% des sondés estiment qu'ils n'iront pas voter. En 2007, seulement 16% des électeurs ne s'étaient pas rendus aux urnes.
10h40:Selon Le Point, il y aurait des tensions au sein de l'équipe de campagne du FN
"Steeve Briois, secrétaire général du parti, Bruno Bilde, directeur de la communication et chef de cabinet de Marine Le Pen, et Nicolas Bay, chargé de la communication électorale et l'un des porte-parole de la candidate. Tous les trois anciens partisans de Bruno Mégret, ils sont proches de Florian Philippot, le directeur stratégique de la campagne. Ce trio verrait d'un mauvais oeil le rôle de Jean-Marie Le Pen dans la campagne présidentielle, et tenterait de limiter son influence auprès de sa fille", explique le site internet de l'hebdomadaire.

10h07: Du côté de PS, le meeting aura lieu sur l'esplanade du château de Vincennes. Les organisateurs comptent déjà 50 000 inscrits, 156 cars affrétés et un seul TGV réservé venant de la Côte d'Azur.
9h50: Bonjour, bienvenue pour cette nouvelel journée de campagne. Au programme ce dimanche, les meetings de Hollande et Sarkozy à Paris.