Popularité stable en avril pour Sarkozy, à 40%

© 2012 AFP

— 

La cote de popularité de Nicolas Sarkozy, qui avait bondi de 10 points ces deux derniers mois, est stable en avril, à 40%, tandis que celle de son Premier ministre François Fillon gagne un point (49%), selon un sondage LH2-Le Nouvel Observateur.
La cote de popularité de Nicolas Sarkozy, qui avait bondi de 10 points ces deux derniers mois, est stable en avril, à 40%, tandis que celle de son Premier ministre François Fillon gagne un point (49%), selon un sondage LH2-Le Nouvel Observateur. — Eric Feferberg afp.com

La cote de popularité de Nicolas Sarkozy, qui avait bondi de 10 points ces deux derniers mois, est stable en avril, à 40%, selon un sondage LH2-Le Nouvel Observateur diffusé vendredi.

«A 10 jours du premier tour de l'élection présidentielle, la popularité de Nicolas Sarkozy stagne à 40%», note LH2, qui rapporte aussi que les opinions négatives sont en hausse de quatre points, à 57% (3% ne se prononcent pas). Malgré cela, Sarkozy «se maintient à son plus haut niveau de popularité depuis janvier 2010», signale l'institut de sondage.

Séduction difficile d'un électorat élargi

En février, dans la foulée de l'annonce de sa candidature, le chef de l'Etat avait gagné huit points de popularité, puis deux de plus en mars, après le discours de Villepinte.

Même si sa progression en terme d'opinions positives est notable auprès des sympathisants du MoDem (44%, +2) et surtout du Front National (49%, +13), Nicolas Sarkozy «peine à séduire un électorat élargi, à toucher des populations telles que les jeunes, les bas revenus ou les fonctionnaires», explique LH2. «Sa popularité paraît avoir atteint un plafond», résume-t-il.