Présidentielle: C'est le dernier jour pour s'inscrire sur les listes électorales si...

ÉLECTION 'inscription est encore possible ce jeudi pour certaines catégories de français...

M.Gr.
— 
L'inscription sur les listes électorales est encore possible pour certaines catégories de Français, ce jeudi 12 avril
L'inscription sur les listes électorales est encore possible pour certaines catégories de Français, ce jeudi 12 avril — GILE MICHEL/SIPA

Après l'heure, c'est encore l'heure. Même si la date limite pour s'inscrire sur les listes électorales est dépassée depuis le 31 décembre, certaines catégories de Français peuvent encore y prétendre.

La loi définit en effet que les demandes d'inscriptions, visées par l'article L30, doivent être accompagnées des justifications nécessaire déposées en mairie. Et ces demandes ne sont recevables que jusqu'au dixième jour précédant celui du scrutin. Soit ce jeudi.

Fonctionnaires et militaires

Parmi les français susceptibles de pouvoir encore s'inscrire, figurent les fonctionnaires et agents des administrations publiques, mutés ou admis à faire valoir leurs droits à la retraite après la clôture des délais d'inscription. Les membres de leur famille domiciliés avec eux, à la date de la mutation ou de la mise à la retraite sont également concernés.

Le sont également les militaires, renvoyés dans leurs foyers après avoir satisfait à leurs obligations légales d'activité, libérés d'un rappel de classe ou démobilisés après la clôture des délais d'inscription, ainsi que ceux ayant changé de domicile lors de leur retour à la vie civile.

Nés entre le 1er janvier et le 21 avril 1994

Figurent également dans cette liste les personnes qui établissent leur domicile dans une autre commune pour un motif professionnel (autre que ceux visés plus haut), après la clôture des délais d'inscription, ainsi que les membres de leur famille domiciliés avec elles à la date du changement de domicile.

Enfin, les personnes remplissant la condition d'âge exigée pour être électeur après la clôture des délais d'inscription c'est-à-dire nés entre le 1er janvier 1994 et le 21 avril 1994, ainsi que ceux qui ont acquis la nationalité française par déclaration ou manifestation expresse de volonté et été naturalisés après la clôture des délais d'inscription sont concernés. Tout comme ceux ayant recouvré l'exercice du droit de vote dont ils avaient été privés par l'effet d'une décision de justice.