Résumé de la journée de campagne du 11 avril: Le PS dévoile son infographie-bilan du quinquennat Sarkozy... Dupont-Aignan «ni à vendre, ni à louer»...

PRÉSIDENTIELLE oups d'éclat, grosses colères ou attaques ras-les-pâquerettes, le résumé quotidien de la campagne présidentielle par «20 Minutes»...

Nicolas Bégasse

— 

Nicolas Dupont-Aignan sur un marché à Paris, le 4 avril 2012.
Nicolas Dupont-Aignan sur un marché à Paris, le 4 avril 2012. — REVELLI-BEAUMONT/SIPA

La proposition choc du jour

C’est celle de Philippe Poutou, qui propose de passer à la semaine de travail de 30 heures, «voire moins». «L'idée, l'idée toute simple, c'est que tant qu'il y a du chômage, (c'est) 30 heures, et s'il faut moins, parce que nous, on est pour bosser le moins possible et gagner le plus possible», a expliqué le candidat du NPA.

L’indépendant du jour

C’est le candidat de Debout la République, ni louable, ni achetable. «J’ai clairement dit que je ne prendrai pas parti au second tour», a rappelé Nicolas Dupont-Aignan ce mercredi matin sur BFMTV/RMC. «Je ne suis pas un rabatteur. Je ne suis pas à vendre, je ne suis pas à louer. Je considère que Nicolas Sarkozy comme François Hollande sont prisonniers d’un système qui est en train de ruiner la France. (…) Je ne vais pas, par confort personnel, pour des questions de carrière, induire en erreur mes concitoyens. Ce serait malhonnête.»

L’enthousiasme du jour

C’est celui de Ségolène Royal, à propos de la campagne de… Jean-Luc Mélenchon. L’ex-candidate socialiste s’est dite enthousiasmée par la campagne du candidat du Front de gauche, qu'elle juge «utile» et proche de la sienne, en 2007. «C'est bien pour les socialistes, parce que nous avons vocation à nous retrouver», s'est-elle réjouie.


Ségolène Royal salue la campagne de Jean-Luc... par LCP

Le petit regret du jour

Nicolas Sarkozy n'évoquerait pas les Roms s'il devait à nouveau prononcer le discours de Grenoble, l'intervention sécuritaire la plus musclée de son quinquennat, a-t-il déclaré dans une interview publiée ce mercredi par le Dauphiné libéré. A la question de savoir s'il prononcerait à nouveau ce discours, le président sortant a répondu: «Oui, mais sans parler d'une communauté en particulier».

L’outil Web du jour

Dévoilée par le PS ce mercredi, une page d’infographies de belle facture consacrée au bilan du président sortant, forcément un peu biaisé, à découvrir par ici. Avec un petit bonus débloqué en tapant le Konami code

Les soutiens du jour

Ils ont été reçus par Fançois Bayrou, le candidat du MoDem à la Présidentielle. Une quarantaine de gaullistes ont en effet décidé de lui apporter leur soutien dans une tribune publiée sur lexpress.fr. Parmi les signataires figurent Jean-François Probst, ancien conseiller de Jacques Chirac, d'Alain Juppé et de Charles Pasqua, Florent Longuépée, ex-compagnon de route de Philippe Séguin (...) Pour eux, François Bayrou est «le seul capable de répondre au besoin de réconciliation».