La campagne en direct: Le PS dévoile son infographie-bilan du quinquennat... Sarkozy n'assume pas ses propos de Grenoble sur les Roms...

N. Bg.

— 

Les dix candidats pour l'élection présidentielle 2012.
Les dix candidats pour l'élection présidentielle 2012. — 20 MINUTES
Ce live est désormais terminé
Vous pouvez retrouver la synthèse de la journée par ici

21h00: C'est parti pour l'émission «Des paroles et des actes»
Nicolas Dupont-Aignan, François Hollande, Eva Joly, Marine Le Pen et Philippe Poutou sont les invités de l'émission ce mercredi soir sur France 2... C'est à suivre en direct, par ici!

19h45: Pour Ségolène Royal Nicolas Sarkozy a «raté un tournant historique majeur» lors de la crise en 2008
Interrogée à l'émission «Questions d'info» LCP/Le Monde/AFP/France Info sur les risques de regain de crise économique évoqués à droite en cas de victoire de François Hollande à la présidentielle, Ségolène Royal a mis en avant «la mauvaise gouvernance» à la fois «économique» et «bancaire» des années Sarkozy.
Elle a jugé que Nicolas Sarkozy avait «raté un tournant historique majeur» lors de la crise en 2008 en n'exigeant pas que l'Etat entre au capital des banques en contrepartie de son soutien au secteur, et plaidé pour une nationalisation «partielle» si un tel scénario se reproduisait.

19h12: François Bayrou et les 40 gaullistes
Une quarantaine de gaullistes apportent leur soutien au candidat MoDem à la présidentielle, François Bayrou, «le seul capable de répondre au besoin de réconciliation», dans une tribune publiée sur lexpress.fr.
Parmi les signataires figurent Jean-François Probst, ancien conseiller de Jacques Chirac, d'Alain Juppé et de Charles Pasqua, Florent Longuépée, ex-compagnon de route de Philippe Séguin, Xavier Jaglin, ex-villepiniste, Michel Bulté, ancien maire du 19e arrondissement de Paris, ou encore Jean-Antoine Giansily, ex-président du CNI.

18h42: Pour Thibault «la tension sera vive» si Sarkozy est réélu
Interrogé par le Nouvel Observateur, à paraître jeudi, sur le climat social après la présidentielle, le numéro un de la CGT a répondu: «je ne suis pas météorologue et nos combats ne sont pas indexés sur le calendrier électoral. Mais si Nicolas Sarkozy est réélu, la tension sera vive». «C'est un président autoritaire.
S'il est réélu, il le sera encore plus. Les droits sociaux passeront à la moulinette. La précarité deviendra la règle», a affirmé Bernard Thibault qui, dérogeant à la neutralité, a déjà appelé à voter contre Nicolas Sarkozy à la présidentielle.

18h10: François Hollande veut diversifier le financement de la protection sociale
François Hollande prévoit, s'il est élu, de «diversifier» le financement de la protection sociale en «faisant appel à d'autres prélèvements, notamment sur l'ensemble de la richesse produite et sur les émissions de CO2», dans un entretien à l'Express à paraître jeudi.
«Le système actuel est contesté de toutes parts, puisqu'il repose sur le seul travail. Je veux le diversifier en faisant appel à d'autres prélèvements, notamment sur l'ensemble de la richesse produite et sur les émissions de CO2», affirme le candidat PS à l'Elysée.

17h48: «L'irrespect c'est maintenant» selon l'UMP
Tout est bon pour tenter de déstabiliser son adversaire. Et parmi les outils largement utilisés lors de cette campagne pour tenter d'y parvenir, la vidéo arrive en bonne place. Celle postée ce mercredi par l'UMP suggère ainsi «le manque de respect» envers les banlieues, dont François Hollande aurait fait preuve lors de son déplacement du 6 avril à Vaulx-en-Velin.

 
 

17h09: Sarkozy va diffuser un tract à 15 millions d'exemplaires
Un nouveau tract présentant les 18 principales orientations que Nicolas Sarkozy souhaite donner à un éventuel second quinquennat va être tiré à 15 millions d'exemplaires, a annoncé mercredi Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole du président-candidat UMP.
 
16h44: Mélenchon reçoit le soutien du président équatorien
Le président équatorien Rafael Correa a écrit à Jean-Luc Mélenchon pour l'assurer de son soutien, indique sur son site le Figaro. «Le nouveau Front de Gauche est une référence pour les mouvements progressistes de toute l'Europe», a écrit le chef d'Etat sud-américain. La lettre est visible par ici.

16h29: Les affiches de campagne en audiodescription
Pour que les non-voyants et mal-voyants puissent aussi profiter des affiches de campagne des dix candidats à la présidentielle, l'Association nationale pour la prévention des handicaps et pour l’information a mis en ligne les audiodescriptions des dix affiches. De la «barbe de neuf jours» de Poutou à la «mèche rebelle» de Dupont-Aignan en passant par l'«air de Joconde» de Hollande, aucun détail n'est laissé de côté.

16h16: On en parlait tout à l'heure, la voici en vidéo: Ségolène Royal enthousiasmée par la campagne de Jean-Luc Mélenchon, qu'elle juge «utile» et proche de la sienne, en 2007. «C'est bien pour les socialistes, parce que nous avons vocation à nous retrouver», s'est-elle réjouie.


Ségolène Royal salue la campagne de Jean-Luc... par LCP

16h06: Web-campagne: Le PS dévoile son «dépôt de bilan»
Le Parti socialiste a dévoilé aujourd'hui son «dépôt de bilan» du quinquennat de Nicolas Sarkozy, un bilan forcément un peu partisan, tout en chiffres et en infographies. Toujours fortiche en matière de trouvailles Web, l'équipe multimédia du parti a ajouté une petite surprise à l'outil, visible après avoir tapé le fameux Konami code connu de tous les geeks.


15h46: Sur l'Afghanistan, Hollande est «irresponsable», estime Sarkozy
Décidément, attaques et contre-attaques s'additionnent ce mercredi entre le PS et l'UMP. Nicolas Sarkozy a estimé ce mercredi que l'intention de Hollande de retirer anticipé des troupes françaises d'Afghanistan était «irresponsable», «dangereuse» et exposait la France au «déshonneur».

15h40: Hollande réplique durement aux prévisions de Fillon sur les conséquences en bourse d'une victoire PS
François Hollande a réagi sur France Inter aux propos de François Fillon prévoyant une spéculation contre l'euro en cas de victoire PS à la présidentielle: «Qui est au pouvoir aujourd'hui? C'est la droite ou c'est la gauche? Il me semble que c'est Nicolas Sarkozy, qui est président de la République pour quelques jours encore.» François Hollande a ajouté: «S'il y a eu la perte du triple A, c'est à cause de la gauche ou à cause de la droite? C'est à cause d'une gestion que nous connaissons, des déficits qui se sont accumulés.»

15h02: Sarkozy assume son discours de Grenoble, mais sans les Roms
Nicolas Sarkozy n'évoquerait pas les Roms s'il devait à nouveau prononcer le discours de Grenoble, l'intervention sécuritaire la plus musclée de son quinquennat, a-t-il déclaré dans une interview publiée mercredi par le Dauphiné Libéré. A la question de savoir s'il prononcerait à nouveau ce discours, Nicolas Sarkozy répond: «Oui, mais sans parler d'une communauté en particulier».

14h41: Anne Lauvergeon et le nucléaire façon Sarkozy: Valérie Pécresse contre-attaque
Valérie Pécresse a accusé Anne Lauvergeon de faire campagne contre Nicolas Sarkozy, après la publication d'une interview dans l'Express où l'ancienne patronne d'Areva évoque les errements supposés du président sortant dans sa gestion du nucléaire. «Je crois que Mme Lauvergeon règle clairement des comptes avec le gouvernement et qu'elle fait campagne, aujourd'hui». Anne Lauvergeon est citée par des sources du PS comme une possible «ministrable» dans le gouvernement de François Hollande s'il est élu.

14h28: Si vous vous souhaitiez avoir un caleçon «présidentielle», c'est trop tard, les stocks sont épuisés. Quand on voit l'aspect du sous-vêtement en question, on peut ne pas le regretter.

13h05: France 2 a déterminé l'ordre de passage des candidats à «Des paroles et des actes»
L'ordre d'apparition a été arrêté par la chaîne publique, qui ne le dévoilera toutefois pas avant les directs. «On a essayé de faire quelque chose d'équilibré, avec une alternance gros-petits (candidats, ndlr), gauche-droite, voire femme-homme», a expliqué à l'AFP Gilles Bornstein, rédacteur en chef, qui assure avoir eu «une totale liberté d'action». «On leur a soumis l'ordre de passage et ils ont tous accepté».
 
12h58: Comment s'informent les Français sur la présidentielle?
A priori, si vous lisez ces lignes, c'est que vous vous informez au moins en partie sur le Web pour suivre la présidentielle. Mais quelle est votre source principale d'information? Selon un sondage CSA, la télévision reste la principale source d'information pour 74% des sondés mais internet se classe en deuxième position (40%) devant la radio (34%). La presse écrite nationale payante a la préférence de 10% des personnes interrogées, la presse gratuite de 6%.

12h05: Pour Royal, Mélenchon fait «une bonne campagne»
«Mélenchon fait une bonne campagne», a estimé Ségolène Royal lors de l'enregistrement de l'émission Questions d'info organisée par LCP, France Info, Le Monde et l'AFP. «[La campagne de Mélenchon] me rappelle à certains égards ma campagne de 2007», a ajouté l'ex-candidate socialiste, selon un tweet d'un journaliste de LCP.

L'émission Questions d'info est diffusée chaque mercredi à partir de 13 heures.


11h47: Dupont-Aignan n'est ni «à vendre», ni «à louer» pour le second tour
«J’ai clairement dit que je ne prendrai pas parti au second tour», a rappelé Nicolas Dupont-Aignan ce matin sur BFMTV/RMC. «Je ne suis pas un rabatteur. Je ne suis pas à vendre, je ne suis pas à louer. Je considère que Nicolas Sarkozy comme François Hollande sont prisonniers d’un système qui est en train de ruiner la France. (…) Je ne vais pas, par confort personnel, pour des questions de carrière, induire en erreur mes concitoyens. Ce serait malhonnête.»
 

11h19: La situation de l'Espagne, «ce qui risque d'arriver à la France», prévient Bayrou
François Bayrou (MoDem) a averti mercredi que la situation espagnole risquait d'arriver à la France «dans quelques semaines», renvoyant dos à dos la campagne «financièrement insoutenable» de François Hollande et celle, «irréaliste», de Nicolas Sarkozy.


10h53: Pour ou contre le nucléaire?
La position de chaque candidat sur la question du devenir de l'énergie nucléaire en France est à découvrir par ici.

10h46: Diffamation ou révélation? Eva Joly et Marine Le Pen s'affrontent
«Je pense que c'est une femme qui ment lorsqu'elle dit que c'est la candidate du peuple. Il est important que quelqu'un dise que ce n'est pas vrai, qu'elle vit dans un château et je rappelle l'origine de ce château», a dit ce matin sur i-Télé Eva Joly en parlant de Marine Le Pen. Jean-Marie Le Pen a annoncé une plainte contre l'eurodéputée qui, dit-il, l'a accusé d'avoir extorqué l'héritage Lambert. Marine Le Pen «est l'héritière de son père milliardaire par un détournement de succession par exemple», avait dit Eva Joly lundi.
De son côté, Marine Le Pen a estimé sur France 2 ce matin que «Mme Joly va être condamnée en diffamation pour avoir porté une calomnie inadmissible contre ses adversaires».

10h33: Spéculation contre Hollande: Le Pen dénonce le «chantage» de Fillon
Marine Le Pen a qualifié de «chantage» la mise en garde de François Fillon, selon lequel une arrivée au pouvoir de François Hollande serait suivie aussitôt d'attaques spéculatives contre l'euro. Il est «assez incroyable que le Premier ministre use d'un tel chantage», a lancé Marine Le Pen sur France 2.«C'est le peuple qui décide, ce ne sont pas les marchés financiers (...). Je vais arracher ce pouvoir aux marchés financiers et je vais le rendre au peuple.»

10h13: Sarkozy veut «réduire en miettes» Hollande
«Lui sauter à la gorge», «l'atomiser», «l'exploser», «le réduire en miettes»: c'est, selon ses propres mots repris par le Point, ce que veut infliger Nicolas Sarkozy à François Hollande lors de leur probable débat d'entre-deux-tours. L'hebdomadaire explique que, pour améliorer ses chances face à un candidat socialiste donné vainqueur par tous les sondages, Nicolas Sarkozy mise sur la tactique de l'intimidation.

10h03: Pour ou contre l'euthanasie?
Les positions sont tranchées entre les candidats de droite et de gauche sur la question de l'aide active à mourir. Le détail des positions de chacun dans le débat est à lire par ici.

09h52: Un étrange hommage à Raymond Aubrac
Le grand résistant est décédé mardi soir à l'âge de 97 ans. Les hommages des politiques vont se succéder aujourd'hui, mais il en est déjà un qui fait tache: celui de la secrétaire nationale UMP Salima Saa qui, sur Twitter, «pense ce matin à sa femme Lucie». Lucie Aubrac, résistante elle aussi, est morte en 2007.
Salima Saa a précisé sa pensée peu après.


09h43: Pour Poutou, «tant qu'il y a du chômage, il faut diminuer le temps de travail»
«On nous dit que les 35 heures c'est du luxe, eh bien nous, on pense qu'il faut réduire», a déclaré Philippe Poutou sur RTL. «L'idée, l'idée toute simple, c'est que tant qu'il y a du chômage, (c'est) 30 heures, et s'il faut moins, parce que nous, on est pour bosser le moins possible et gagner le plus possible», a expliqué le candidat du NPA.


Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti... par rtl-fr

09h36: Nicolas Sarkozy le promet: Pas d'augmentation d'impôt après l'élection
Nicolas Sarkozy s'est de nouveau engagé ce mercredi, sur France Info, à ce qu'il n'y ait pas d'augmentation d'impôts après l'élection présidentielle s'il est réélu. «Il n'y aura pas d'augmentation d'impôt après les élections (...) parce que nous avons fait ce qu'il fallait avant», a déclaré le président sortant.


N.Sarkozy : "Il n’y aura pas d’augmentation... par FranceInfo

09h33: Hollande ne veut pas d'un «Etat PS»
«J'ai besoin d'avoir une équipe où toutes les sensibilités puissent figurer. Je ne veux pas d'un Etat PS! Nous avons besoin d'un rassemblement beaucoup plus large», affirme dans le Parisien François Hollande, qui affirme, comme il l'avait déjà fait, que «tous ceux qui contribueront à la victoire auront vocation à participer au gouvernement de la France».

09h27: Carla Bruni milite pour son mari dans des réunions Tupperware
C'est le Monde qui le révèle ce matin: l'épouse du président sortant a organisé le 2 avril dernier une réunion Tupperware dans un appartement bourgeois du 16e arrondissement parisien, réunissant plusieurs amies avec comme but afficher d'aider à la réélection de Nicolas Sarkozy. Les coulisses de la réunion et ses petits couacs sont à lire par ici.

>> Le rendez-vous de ce mercredi, c'est ce soir sur France 2. Cinq candidats vont défiler dans l'émission Des paroles et des actes, avant de laisser la place, ce jeudi, aux cinq autres.

>> Bonjour et bienvenue dans ce live. Pour lire la synthèse de la journée de campagne de ce mardi, c'est par ici.