Eva Joly prendrait le ministère de la Justice «si quelqu'un se bagarrait» pour sa nomination

N. Bg.

— 

Eva Joly a réaffirmé ce mardi matin que le ministère de la Justice est le seul à la tête duquel elle se verrait, «si quelqu’un se bagarrait» pour qu"une telle nomination ait lieu.

«Je n’ai pas envie d’être ministre. C’est très sincère», a affirmé sur BFMTV et RMC la candidate EELV à la présidentielle. «Par contre, j’ai toujours dit si quelqu’un se bagarrait, luttait pour que je puisse être ministre de la Justice, parce que je pense que je serais un bon ministre de la Justice… Je suis parmi les rares personnes à savoir exactement les réformes qu’il faut mener. La justice française est vraiment en souffrance. (…) Donc je dis que si quelqu’un le proposait, ce que je ne crois absolument pas, (…) je ne pourrais pas le refuser. On peut penser que François Hollande avait envie de cela.»

Eva Joly avait déjà affirmé fin mars dans Libération que le ministère de la Justice était le seul qu'elle «ne peut refuser».