Les nouvelles voies du permis de conduire

PRESIDENTIELLE Les candidats ont fait leurs propositions...

Delphine Bancaud

— 

L'examen est trop coûteux.
L'examen est trop coûteux. — JAUBERT/SIPA

Trop cher, trop dur et trop long à obtenir. Le permis de conduire est devenu un sujet de campagne ce week-end, avec l'annonce par Nicolas Sarkozy dans Le JDD de son souhait de le réformer. Principales propositions: faire passer aux lycéens le Code de la route dans leur établissement, limiter à un mois le délai pour repasser l'examen après un échec et offrir «la possibilité d'apprendre à conduire et de passer le permis» à tous ceux qui effectuent le service civique.

Un dossier qui patine

Des mesures qui laissent plusieurs questions en suspens. Qui financera le Code de la route des lycéens et comment et par qui seront-ils formés? Par ailleurs, le Code étant valable trois ans, comment faire en sorte que les jeunes passent l'épreuve pratique du permis avant cette échéance et qu'ils n'oublient pas ce qu'ils ont appris?

De son côté, François Hollande a proposé d'offrir le permis aux jeunes effectuant un service civique, sans préciser non plus le financement de la mesure. Reste que pour l'heure, les dispositifs d'aides ciblés sur certains publics (jeunes défavorisés, chômeurs, etc.) n'ont pas remporté le succès escompté. Preuve que le remède miracle n'a pas encore été trouvé.