Bayrou défend les piscines non-mixtes pour les femmes «plus lourdes»

Avec Reuters

— 

François Bayrou a défendu jeudi l'aménagement d'horaires pour les femmes dans les piscines pour permettre à celles «qui pèsent plus lourd que d'autres» de venir nager sans craindre d'être «exposées au regard des hommes».

Invité du Forum ELLE/Sciences Po, le leader centriste est revenu sur l'initiative de Martine Aubry, la maire socialiste de Lille, qui avait instauré jusqu'en 2009 des horaires aménagés de piscine pour les femmes souffrant d'obésité ou peinant à s'émanciper de leur mari.

«L'âge les a faites ce qu'elles sont...»

«Moi ça ne me gêne pas, je sais qu'on en a fait un cheval de bataille contre l'islam, je sais la guerre qui a été menée contre Martine Aubry à ce sujet à Lille», a déclaré le candidat du MoDem à l'élection présidentielle. «Moi en tout cas s'il y a une atteinte à la laïcité, ce n'est pas cette atteinte-là qui me gêne le plus».

«Je pense qu'il y a des femmes, et pas seulement musulmanes, qui simplement parce que l'âge les a faites ce qu'elles sont...», a dit le candidat centriste, avant d'être interrompu par quelques remous dans la salle. «Vous êtes toutes en pleine jeunesse et en pleine beauté, et puis il y a des femmes qui pèsent plus lourd que d'autres, et qui ne veulent pas être exposées au regard des hommes dans une piscine», a-t-il poursuivi, s'adressant au public majoritairement féminin.