Le résumé de la journée de campagne du vendredi 30 mars: Dupont-Aignan écrit un courrier aux autres candidats… Le coup de gueule de Cantona…

PRÉSIDENTIELLE oups d'éclat, grosses colères ou attaques ras-les-pâquerettes, le résumé quotidien de la campagne présidentielle par «20 Minutes»...

Nicolas Bégasse

— 

Nicolas Dupont-Aignan à Montpellier (Hérault), le 29 mars 2012.
Nicolas Dupont-Aignan à Montpellier (Hérault), le 29 mars 2012. — AVENTURIER PATRICK/SIPA

Le sondage du jour

Attention, ça parle de fesses. A 23 jours du premier tour, le magazine pornographique Hot Vidéo publie un sondage sur les pratiques sexuelles des Français vues à travers le prisme de la politique. On y apprend par exemple que les femmes de gauche sont plus adeptes de la fellation que celles de droite, et que les partis contestataires sont plus frustrés sexuellement… mais aussi plus friands de sodomie.

L’ennui du jour

C’est celui de Daniel Cohn-Bendit, que l’eurodéputé EELV a exprimé sur Europe 1 ce vendredi: expliquant pourquoi il avait critiqué la candidature d'Eva Joly avant de la soutenir, il a expliqué que lui ne se mettait pas «au garde à vous» de son parti. «C'est ça qui fait l'ennui de cette campagne. Entre nous: on s'emmerde». Avant d’ajouter, taquin: «Je fais une proposition révolutionnaire, on vote dimanche prochain et c’est fini.»

Les soutiens du jour

C’est d’abord celui de Rama Yade, qui va finalement officialiser son soutien à Nicolas Sarkozy ce week-end après avoir quitté son gouvernement. Une nouvelle prise du Parti radical pour le candidat UMP. L’autre soutien, moins politique mais plus rigolo, est destiné cette fois à François Hollande. C’est celui du chanteur Didier Wampas qui, dans une tribune mise en ligne sur le Huffington Post, appelle à voter pour le candidat socialiste. Même s’il s’estime «plus proche de Mélenchon que de Hollande sur beaucoup de points».

L’appel du jour

C’est un appel au don, lancé sur Twitter notamment par Eva Joly. Il faut dire que la campagne EELV connaît des difficultés sur le plan financier

Le courrier du jour

Envoyé ce vendredi par Nicolas Dupont-Aignan à ses neuf compétiteurs, le courrier du jour est une invitation à participer à un débat télévisé. Le candidat souverainiste a répété cette semaine son souhait de voir réunis sur un plateau télé les dix candidats à la présidentielle. Il a regretté que les «gros» candidats, Nicolas Sarkozy et François Hollande, refusent l’idée d’un tel débat, parlant à leur endroit de «lâchitude».

Le coup de gueule du jour

Coup de gueule d’Eric Cantona ce vendredi: le parrain de la Fondation Abbé-Pierre s’est félicité que six candidats aient signé le «contrat social pour une nouvelle politique du logement», mais a taclé un des non-signataires devant les caméras. «Il y en a un qui est président de la République et qui n'a pas encore signé», a-t-il regretté.