Daniel Cohn-Bendit ironise sur «Mélenchon et Claude François», «la grande nostalgie» des années 70

© 2012 AFP

— 

L'eurodéputé EELV Daniel Cohn-Bendit juge "stupéfiant" de la part de Jean-Luc Mélenchon (FG) de "donner des leçons de politique" après avoir passé ses vacances avec Hugo Chavez, le controversé président du Venezuela.
L'eurodéputé EELV Daniel Cohn-Bendit juge "stupéfiant" de la part de Jean-Luc Mélenchon (FG) de "donner des leçons de politique" après avoir passé ses vacances avec Hugo Chavez, le controversé président du Venezuela. — Bertrand Guay afp.com

L'eurodéputé des Verts Daniel Cohn-Bendit a ironisé ce vendredi sur «Mélenchon et Claude François», y voyant «la grande nostalgie» des années 70. Sur Europe 1, le responsable écologiste s'est exclamé, à propos du candidat Front de Gauche à l'Elysée: «Claude François et Mélenchon, c'est la grande nostalgie: les années 70, les drapeaux rouges, on va tout renverser... Mais arrêtez arrêtez!»

Prié d'énoncer la question qu'il poserait à Nicolas Sarkozy, invité de la même radio un peu plus tard, le héros de Mai 68 répond qu'il lui demanderait «sincèrement, s'il n'espère pas que les Français vont le libérer à sa paternité».