Delphine Batho, porte-parole de François Hollande
Delphine Batho, porte-parole de François Hollande — NOSSANT/SIPA

POLITIQUE

Présidentielle 2012: Delphine Batho contrainte de se justifier sur son appartement

Elle habite un appartement 30% en-dessous des prix du marché...

Selon Lemonde.fr, Delphine Batho, porte-parole de François Hollande, refuse de quitter un logement du parc social situé dans le 19e arrondissement, d'une superficie de 108m2 et loué 1.524 euros par mois, soit environ 30% au-dessous des prix du marché.

«J'habite un quartier populaire et je n'ai pas de patrimoine»

Selon le quotidien, Batho avait été destinataire en 2009, en même temps que Jean-Pierre Chevènement et l'ex-ministre de la ville Fadela Amara, d'une lettre de la RIVP (régie immobilière de la ville de Paris) les invitant «par déontologie et exemplarité» à quitter leur logement, étant donné qu'ils occupent ou occupaient à l'époque des mandats importants. Batho, dont le mandat de députée des Deux-Sèvres lui assure une indemnité de 7.100 euros brut mensuels, auxquels s'ajoutent 6.412 euros brut de frais de représentation et 9.138 euros pour rémunérer ses collaborateurs

«Il y a un amalgame injustifié car je ne suis pas locataire d'un logement social, j'occupe un logement intermédiaire (PLI) qui ne relève pas de la loi SRU. J'habite un quartier populaire et je n'ai pas de patrimoine. Je respecte la loi et c'est à mon initiative que je paye un surloyer alors que rien ne l'exige», a-t-elle expliqué au Monde.