Présidentielle: Au Cirque d'hiver, Hollande défend «l'exception culturelle» française

Avec Reuters

— 

François Hollande a défendu ce dimanche «l'exception culturelle» française lors d'une journée entamée au Salon du Livre et conclue au Cirque d'hiver par une soirée de soutien à la création devant un parterre de personnalités du spectacle.

La chanteuse Juliette Greco, l'acteur Michel Piccoli, la comédienne Dominique Blanc, l'écrivain Florence Malraux, le pianiste André Manoukian, les réalisateurs Jean-Jacques Beineix et Abdellatif Kechiche, tous réunis sous le label «Génération création» créé à l'occasion de l'élection présidentielle, ont exprimé par leur présence leur soutien au candidat PS.

Le budget du ministère de la Culture «sanctuarisé»

«Je reprendrai, si les Français m'en donnent mandat, la grande aventure culturelle de la France», a déclaré ce dernier devant 1.500 personnes assises sur les gradins, confirmant son souhait de «rétablir l'autorité» du ministère de la Culture dont le budget sera «sanctuarisé». François Hollande a dit vouloir lancer «l'acte II de l'exception culturelle», permettant «l'accès de tous aux biens, aux oeuvres, aux manifestations de l'esprit, à l'émotion».

Partisan d'une TVA à taux réduits «pour tous les biens culturels, quels que soient leurs supports», François Hollande a défendu les cultures urbaines et promu la collaboration entre Etat et collectivités pour promouvoir l'activité artistique. S'il est élu, «les présidents des chaînes seront nommés par une instance indépendante» et une loi d'orientation sur le spectacle vivant devrait voir le jour, a-t-il dit.