Mouammar Kadhafi a-t-il financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007?

PRESIDENTIELLE Le site Mediapart révèle une note confidentielle concernant le marchand d'armes Ziad Takieddine, qui a effectué plusieurs visites en Libye...

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Nicolas Sarkozy lors de son meeting de Saint-Just-Saint-Rambert (Loire), le 8 mars 2012.
Nicolas Sarkozy lors de son meeting de Saint-Just-Saint-Rambert (Loire), le 8 mars 2012. — WITT/SIPA

Nouvel épisode embarrassant pour les liens concernant le camp Sarkozy au marchand d'armes Ziad Takieddine. Alors que le site Mediapart s'interroge ce lundi sur un possible financement, par l'ancien dictateur libyen Kadhafi, de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole de campagne du président-candidat, a déclaré ce lundi après-midi lors d’un point presse au QG de campagne: «Cela fait des mois, et maintenant des années que les uns et les autres cherchent à faire des révélations fracassantes. Je ne vais pas commenter plus avant l’éternel feuilleton.»

Car, ce lundi, le site Mediapart se pose la question: «Mouammar Kadhafi a-t-il financé Nicolas Sarkozy?» Le site révéle un document confidentiel relatif au marchand d’armes Ziad Takieddine, qui a effectué plusieurs visites en Libye en 2005 et 2007, alors sous le régime du dictateur Mouammar Kadhafi.

Selon cet article, le marchand d’armes, «organisateur en 2005 des visites du ministre de l’Intérieur et de ses proches en Libye, puis en 2007 du président élu, aurait mis en place les “modalités de financement” de sa campagne présidentielle par le régime de Kadhafi, en lien avec Brice Hortefeux, alors ministre des Collectivités locales».

Note confidentielle

Une note obscure, obtenue par les journalistes Fabrice Arfi et Karl Laske, appuierait la thèse d’un financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007: «MODALITES FIN CAMPAGNE NS REGLEES LORS DE LA VISITE LIBYE NS + BH 06.10.2005
PLUSIEURS ENTRETIENS PREALABLES ENTRE ZT ET SAIF AL ISLAM
ZT CHARGE DU MONTAGE
ZT INTERV CONTRATS COMM SEC ARMEES ET CARTES ID A PUCES».

Dans cette note se trouvent plusieurs initiales: «ZT» pour Ziad Takieddine, tandis que «NS» pourrait correspondre à Nicolas Sarkozy, tout comme «BH» pour Brice Hortefeux. Quant à Saïf al-Islam, c’est l’un des fils du colonel Kadhafi. Selon ces journalistes, Ziad Takieddine est allé onze fois en Libye en 2005. C’est lors de ces voyages qu’aurait été conclu un versement de 50 millions d’euros entre le pouvoir libyen et le clan Sarkozy.

Versement de 50 millions d’euros

Les accusations de financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy avaient été, à quelques jours de l’intervention occidentale de mars 2011, proférées par Mouammar et Saïf al-Islam Kadhafi.

Le fils du dictateur avait alors notamment déclaré à la chaîne Euronews: «Il faut que Sarkozy rende l'argent qu'il a accepté de la Libye pour financer sa campagne électorale. C'est nous qui avons financé sa campagne, et nous en avons la preuve. Nous sommes prêts à tout révéler.»