Présidentielle: Marine Le Pen en remet une couche sur le halal

M. Go.

— 

A l'origine de cette polémique, Marine Le Pen a parlé à nouveau de la nourriture halal. «C'est la dictature des minorités. La majorité des gens sont obligés de se plier à des préceptes religieux. Nous sommes ici en France. Il y a ici un certain nombre de valeurs. La laïcité est un principe qui n'est pas contournable», a-t-elle déclaré sur BFMTV dénonçant le «versement opaque d'une taxe religieuse». La présidente du FN souhaite que la loi qui oblige l'étourdissement des animaux avant leur abattage soit appliquée. «Si je ne l'avais pas dit, qui l'aurait dit?», a-t-elle conclu.