Bayrou tend la main à Villepin, qui l'écarte

Reuters

— 

François Bayrou a renouvelé jeudi soir son invite à Dominique de Villepin, faisant valoir des «points de rencontre» entre leurs «convictions».

>> L'émission «Des paroles et des actes» est à revivre par ici

«Il y a une rencontre entre ces convictions-là», a déclaré le candidat centriste à l'élection présidentielle sur France 2, dans l'émission «Des paroles et des actes». «Il y a des points de rencontre en effet autour de ce que je crois être et qu'il croit être aussi essentiel pour l'avenir de la France», a expliqué le président du Mouvement Démocrate (MoDem).

«J'affirme qu'il y a place dans l'effort et dans l'élan que nous avons à créer pour des différences de sensibilités et de personnalités», a insisté le député béarnais. «Après, c'est à Dominique de Villepin de prendre ses décisions, c'est un homme ombrageux, et je ne vais pas lui en faire le reproche, moi-même je le suis suffisamment», a poursuivi le président du Mouvement Démocrate (MoDem).

«Je suis en effet quelqu'un qui ne se rallie pas facilement et probablement lui non plus», a-t-il déclaré. Réponse immédiate de l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac, candidat de République solidaire, sur Twitter: «Le ralliement ne fait pas partie de mon programme. Le ralliement ne fait pas partie de mon tempérament.»