A la place de Sarkozy, Hollande aurait seulement «pris acte» de l'élection de Poutine

Reuters

— 

François Hollande a déclaré mercredi que s'il était président de la République, il aurait «pris acte» de l'élection de Vladimir Poutine à la tête de la Russie, contestée dans son pays.

«J'aurais pris acte de l'élection, pas davantage», a déclaré sur France 2 le candidat socialiste à l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai en France. «Cela aurait été la façon de reconnaître la légitimité de M. Poutine mais le caractère, disons, discutable de cette élection même si je pense que même sans les fraudes, il aurait été élu.»

Dans une lettre de félicitations rendue publique lundi soir par l'Elysée, Nicolas Sarkozy a encouragé pour sa part Vladimir Poutine à poursuivre la démocratisation de la Russie. L'opposition russe a affiché mercredi sa détermination à continuer à contester l'élection de Vladimir Poutine au Kremlin, qu'elle juge entachée de fraudes massives.