Présidentielle: Les informations de la journée à retenir

POLITIQUE Info, intox, petites phrases et grandes déclarations, retrouvez le résumé de la journée…

M.P.

— 

Nathalie Kosciusko-Morizet était placée entre jean-François Copé et Brice Hortefeux, lors du meeting de Marseille de Nicolas Sarkozy le 19 février 2012.
Nathalie Kosciusko-Morizet était placée entre jean-François Copé et Brice Hortefeux, lors du meeting de Marseille de Nicolas Sarkozy le 19 février 2012. — L. BONAVENTURE / AFP

Le démenti du jour
«Le seul moyen d’être admiré, c’est d’être mort. Ça fait pas partie de mes aspirations immédiates. Merci, je me porte très bien.» C’est par cette pirouette que Nathalie Kosciusko-Morizet a démenti hier au QG de campagne de Nicolas Sarkozy une quelconque démission de ses fonctions de porte-parole. Elle a eu le candidat-président au téléphone et il ne lui en a pas parlé, a-t-elle assuré. «Concernant cette rumeur sur Internet, je l’ai apprise par Franck Riester», a expliqué NKM lors d’une conférence de presse. Le bruit n’est pourtant pas venu du Net, souvent vilipendé par les élus et pas toujours à raison, puisque c’est Le Point qui, dans son édition à paraître aujourd’hui, explique que la porte-parole est «contestée» au QG de campagne, où elle a hérité du surnom de «Marie-Antoinette» après sa bourde sur les tickets de métro qui coûtent «quatre euros et quelque». Et Nicolas Sarkozy, précise l’hebdomadaire, aurait demandé au député Franck Riester de se préparer à prendre la suite. La photo du confidentiel a bien été postée sur Twitter par le journaliste Jean-Michel Aphatie.

L’info du jour
Jacques Cheminade déposera ses 500 signatures jeudi au Conseil constitutionnel. C’est son directeur de campagne, Christophe Paquin, qui l’a affirmé à l’AFP. Il avait déjà été candidat en 1995, où il avait recueilli 0,28% des voix.

L’application du jour
Marine Le Pen lance son application pour smartphone, «Marine Le Pen 2012». Selon le FN, cette application «présente les dernières actualités de la campagne», les «vidéos et interventions télévisées» de Marine Le Pen, son flux Twitter et offrira «la possibilité de suivre ses meetings retransmis en live».

Le ralliement du jour
Gros suspense… Il s’agit de Jean-Louis Borloo, qui devrait se rallier officiellement à Nicolas Sarkozy dimanche à Villepinte, où Nicolas Sarkozy tient son méga-meeting de campagne, selon des confidences de cadres de l’UMP.

L’incroyable confidence du jour
Il s’agit de celle de Carla Bruni, relevée par Le Monde, dans les coulisses de «Des paroles et des actes», mardi soir sur France 2.  «Nous sommes des gens modestes», a-t-elle dit dans la loge où elle regardait son «mari» débattre face à Laurent Fabius.

Le chiffre du jour
Quelque 5,6 millions de téléspectateurs en moyenne ont regardé Nicolas Sarkozy mardi soir dans «Des paroles et des actes». Cela équivaut à 9,5 points d'audience et 23,7% de part d'audience, un «record en part d'audience depuis le lancement de l'émission», précise un communiqué. L'émission a réalisé un pic d'audience à 22h24 en rassemblant 6,3 millions de téléspectateurs et un pic en part d'audience à 40,2% à 23h48.