Immigration: «Sarkozy a humilié des millions de personnes», d'après Cohn-Bendit

Avec Reuters

— 

Nicolas Sarkozy a «humilié» des «millions de personnes» en marquant sa volonté de diviser par deux le nombre d'immigrés accueillis en France et d'imposer des conditions à l'attribution de prestations sociales aux étrangers, a estimé ce mercredi Daniel Cohn-Bendit, qui juge ce discours «dangereux». «J'ai mal dormi. Ce matin, je suis encore mal, parce qu'il m'a dit quelque chose en pleine figure : il m'a dit 'tu es un homme en trop', parce qu'il a dit qu'il y a trop d'étrangers sur le sol français», a commenté l'eurodéputé de nationalité allemande sur Canal+.

«C'est dangereux. Dans une période de crise, les êtres humains sont anxieux, ils ont peur. Et ceux qui vont mal, ils cherchent des boucs-émissaires. Un président de la République responsable, un homme politique responsable, n'a pas le droit de dire 'il y a des personnes en trop'», a souligné l'élu d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV).

«Quand en période de crise un homme dit une phrase comme ça, eh ben je souhaite que le plus rapidement possible il ne soit plus président de la République», a-t-il poursuivi. «Ce qu'il a fait hier soir, c'était humiliant pour des millions de personnes», a ajouté Daniel Cohn-Bendit. «Il me fait froid dans le dos s'il gagne».

>> La journée de campagne est à suivre en direct par ici