Imposer les très riches à 75%: Décryptage de la proposition-surprise de François Hollande

POLITIQUE Pourquoi Jérôme Cahuzac a semblé apprendre l’annonce surprise des 75%...

Matthieu Goar

— 

François Hollande, le candidat du PS à la présidentielle, sur le plateau de l’émission «Paroles de candidats» de TF1, le 27 février 2012.
François Hollande, le candidat du PS à la présidentielle, sur le plateau de l’émission «Paroles de candidats» de TF1, le 27 février 2012. — CHESNOT/SIPA

«Vous me permettrez d’être plus circonspect que vous ne l’êtes.» 22h15, lundi soir, Jérôme Cahuzac ne veut pas répondre au journaliste Yves Calvi qui l’interroge sur l’information politique de la soirée. 10 minutes plus tôt, sur TF1, François Hollande vient d’annoncer qu’il créerait une tranche à plus de 75% pour les contribuables qui gagnent plus d’un million d’euros par an. Et Cahuzac, responsable du pôle fiscalité de son équipe, semble tomber des nues et se fait attaquer par l’ensemble des invités de l’émission.

>> Plus d’infos à venir sur 20minutes.fr


Cahuzac apprend que Hollande entend imposer les... par LeNouvelObservateur

Pourtant un mail avait été envoyé en début de soirée aux membres de l’équipe resserrée de Hollande pour prévenir que le candidat ferait cette annonce. Cahuzac ne l’avait peut-être pas reçu ou alors, il ne l’avait pas lu. Cette idée de la tranche à 75% est dans l’air du temps depuis quelques semaines. «On se pose la question depuis la publication des salaires en augmentation des patrons du CAC 40», explique un membre de l’équipe. Elle aurait également été évoqué lors d’un Conseil politique restreint. «Ce n’est pas une improvisation. Nous nous voyons en Conseil politique restreint », a ainsi lâché Ségolène Royal sur iTélé.

La méthode Hollande

Une idée en discussion. Mais la décision de l’annoncer, lundi soir, est récente. Pour préserver l’effet de surprise et répondre à la déferlante d’annonces de Nicolas Sarkozy? «Non, nous ne ferons pas campagne comme Nicolas Sarkozy et son feu d’artifices permanent, ironise Bernard Cazeneuve, porte-parole du candidat, qui réfute une nouvelle stratégie du PS pour contrer le président-candidat. Mais nous avons toujours dit que la campagne servirait à déployer, à préciser et à amplifier nos 60 propositions.»

L’autre explication de cette annonce est la méthode de fonctionnement de François Hollande. Le candidat aime faire travailler ses équipes  avant de trancher, seul ou en comité restreint. «Il l’est maintenant (au courant), a-t-il commenté à propos de Cahuzac, mardi matin. C’est normal que je prenne un certain nombre d’initiatives. Je suis le candidat.» Parfois Hollande met plusieurs personnes différentes à travailler sur les mêmes sujets avant de se décider. Sur le quotient familial, certains au PS militaient pour sa suppression, d’autres pour une réforme de cette politique, ce qui avait entraîné deux jours de cafouillage dans la presse, avant que Hollande ne se prononce. « l faut toujours attendre que j’aie arbitré. A la fin du mois, l’ensemble du projet sera connu. D’ici là: seule ma parole compte», avait-il alors déclaré à 20Minutes. Apparemment, c’est toujours le cas.