Frédéric Nihous renonce à se présenter à la présidentielle

PRÉSIDENTIELLE l soutient désormais Nicolas Sarkozy...

Enora Ollivier

— 

Frédéric Nihous, candidat CPNT à l'élection présidentielle, le 11 mars 2009 à Paris.
Frédéric Nihous, candidat CPNT à l'élection présidentielle, le 11 mars 2009 à Paris. — WITT/SIPA

Frédéric Nihous, le président de Chasse, pêche, nature et traditions, a renoncé ce mercredi soir à se présenter à l’élection présidentielle. Interviewé sur TF1, il a dans le même temps annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy.

Dans un communiqué, le président de CPNT évoque ses «difficultés à réunir les 500 parrainages», ainsi que «le blocage des banques qui privilégient les candidats placés haut dans les sondages». «L’ostracisme des médias et des sondeurs évincent la ruralité dans le débat public», écrit-il encore.

Frédéric Nihous s'en prend au passage aux socialistes et aux écologistes. François Hollande, assure-t-il, «se fait l’avocat des antiruraux et antitraditions que sont les Verts, eux qui n’aiment pas la France». Et selon lui, le Front national «passe également sous silence» la question de la ruralité. Ainsi, seul Nicolas Sarkozy trouve grâce à ses yeux: «Il existe des convergences» avec le chef de l'Etat, affirme-t-il, depuis «ses dernières interventions sur les valeurs et traditions comme sur la reconnaissance de la place et des droits des chasseurs».

Après Christine Boutin et Hervé Morin, Frédéric Nihous est le troisième «petit candidat» à jeter l’éponge en un peu plus d'une semaine, et à soutenir le président-candidat. Le dernier baromètre CSA pour 20 Minutes révélé mardi le créditait de 0,5% d'intentions de vote.