Véolia/Borloo: «Il y a une confusion au sommet de l'Etat», tacle Hollande

M.Go (avec M.P.)
— 

En déplacement à Bonneuil ce lundi, François Hollande a fustigé le choix de Jean-Louis Borloo pour prendre la tête de Véolia, tel qu’annoncé par la presse et qui apparaît comme un lot de consolation pour le centriste rallié à Sarkozy. «Il y a une confusion au sommet de l’Etat. On ne peut pas mêler la politique et les affaires. Mais enfin, dans quelle République sommes-nous», a tancé le candidat socialiste. «Est-ce que c’est le candidat des Conseil d’administration qui se présente devant les Français?», a-t-il demandé pour rallier la posture de «candidat du peuple» adoptée par Nicolas Sarkozy. «Jamais je n’accepterai cela. L’élection présidentielle peut être utile au moins pour en terminer avec cela», a ajouté François Hollande devant quelques journalistes. «Je suis pour une République impartiale, les fonctionnaires devront avoir l’exigence de l'impartialité», a-t-il ajouté.