Présidentielle: François Hollande a trouvé Nicolas Sarkozy «violent» et «agressif»

POLITIQUE Le candidat PS a réagi au meeting de Nicolas Sarkozy...

M. Go.

— 

François Hollande lors de son deuxième grand meeting de campagne, à Rouen (mercredi 15 février 2012)
François Hollande lors de son deuxième grand meeting de campagne, à Rouen (mercredi 15 février 2012) — REUTERS/Benoit Tessier

Sarkozy n’a pas été tendre avec François Hollande lors de son meeting marseillais. Hollande lui a répondu, dimanche, sur le plateau de BFMTV. «Il fait campagne avec violence, avec agressivité. C’est bien la forme qu’il a choisie. Moi, je fais en sorte de présenter mes idées, mon programme, ma démarche pour la France », a déclaré le candidat socialiste à l’élection présidentielle.

«Thatcher, c’est son modèle à lui»

Après la diffusion des images où le candidat UMP évoque «ceux qui mentent aux Français», en «niant» la gravité de la crise. «La France a connu une crise, personne ne le nie. Mais s’en sort-on moins mal que les Allemands? Sûrement pas», a estimé Hollande citant les 600 milliards de dettes supplémentaires du quinquennat ou les patrons du CAC 40 qui se «sont augmentés de 36% en 2010». «Est-ce l’on peut dire que Nicolas Sarkozy lutte contre les inégalités?»

Sarkozy, dimanche après-midi, a encore une fois accusé Hollande de  double-discours «Thatcher à Londres et François Mitterrand à Paris». Une référence à un article du Guardian, la semaine dernière. «Thatcher, c’est son modèle à lui. Je maintiens que  la finance est notre adversaire. Je ne tolérerai rien. Je réformerai le système bancaire (…). Ce que j’ai dit, Barack Obama l’a dit aussi», a répondu le socialiste qui est revenu longuement sur ses 60 propositions. «Je présente aux français ce que je veux faire. Je ne le maquille pas.