Présidentielle: Claude Allègre soutient Nicolas Sarkozy

POLITIQUE L'ancien ministre socialiste devrait intégrer le comité stratégique de campagne du candidat de l'UMP...

M.P.

— 

L'Académie des Sciences, invitée à trancher la polémique sur l'origine du changement climatique, a réfuté les thèses de Claude Allègre dans un rapport rendu public jeudi où elle réaffirme que la hausse du CO2, liée aux activités humaines, est la cause principale du réchauffement.
L'Académie des Sciences, invitée à trancher la polémique sur l'origine du changement climatique, a réfuté les thèses de Claude Allègre dans un rapport rendu public jeudi où elle réaffirme que la hausse du CO2, liée aux activités humaines, est la cause principale du réchauffement. — Francois Guillot AFP/Archives

C’est loin d’être une surprise: Claude Allègre soutient Nicolas Sarkozy, qu’il a déjà encensé à plusieurs reprises durant le quinquennat, dans la course présidentielle. L’ancien ministre de l’Education, en froid avec le Parti socialiste, l’annonce officiellement dans une interview au JDD, où il répète des constats déjà  exposés. «Je fais une analyse qui n’est pas une analyse cire-pompes», annonce-t-il. Et s’il considère «qu’il y a eu des échecs dans le quinquennat de Nicolas Sarkozy, notamment dus à son incapacité à choisir de bons collaborateurs ou de bons ministres», la «politique extérieure» du candidat-président le satisfait. «Il a une énergie formidable. Tous les Allemands savent bien qu’au fond, c’est lui qui tire Angela Merkel, qui la pousse à agir», assure-t-il.

«Si Hollande est élu, on aura Chirac II au pouvoir!»

« Je pense juste qu’on a besoin de Sarkozy car nous sommes dans une crise très profonde», insiste-t-il.  Mais, répète-t-il au JDD, «à condition qu’il installe un gouvernement d’union nationale, dans lequel des gens comme François Bayrou auraient leur place».

Et François Hollande dans tout ça? «Il est un politicien, très intelligent et très sympathique», convient celui qui a été encarté trente ans au PS. «Mais s’il est élu, on aura Chirac II au pouvoir! Chirac a cédé à tout, Hollande, c’est la même chose. Il fait des compromis tout le temps! Je ne le vois pas du tout dans le rôle». Et de prévenir: «Si Dominique Strauss-Kahn avait été candidat, je l’aurais en revanche soutenu».