Hervé Morin renonce à se présenter

PRÉSIDENTIELLE l annonce dans le même temps son soutien à Nicolas Sarkozy...

E.O.

— 

Hervé Morin, ex-candidat du Nouveau Centre à la présidentielle, lors d'un débat sur l'Europe fédérale, le 20 janvier 2012 à Nantes (Loire-Atlantique).
Hervé Morin, ex-candidat du Nouveau Centre à la présidentielle, lors d'un débat sur l'Europe fédérale, le 20 janvier 2012 à Nantes (Loire-Atlantique). — FRANK PERRY / AFP

«Ma détermination ne doit pas tourner à l'obstination». Dans une interview au Figaro magazine à paraître vendredi, Hervé Morin annonce qu'il renonce à présenter sa candidature à la présidentielle. Le désormais ex-candidat du Nouveau centre a choisi d'accorder son soutien à Nicolas Sarkozy dès le premier tour.

Hervé Morin tente d'analyser les raisons pour lesquelles il n'a pas décollé dans les sondages - il ne dépassait jamais 1% dans les intentions de vote. «Dans ce contexte de crise, les Français n'ont pas eu forcément envie d'aller vers une candidature portée par un homme neuf issu d'un parti jeune qui n'existait que depuis 4 ans et qui n'est pas suffisamment reconnu aujourd'hui», estime-t-il.

L'ancien ministre indique par ailleurs qu'il n'a recueilli que 280 promesses de signatures, alors que 500 sont nécessaires pour se présenter.

Après Christine Boutin mardi, Hervé Morin est le deuxième candidat à renoncer à se présenter et à rallier Nicolas Sarkozy. Comme l'annonçait 20 Minutes mardi, cette décision était attendue: le candidat du Nouveau centre n'avait prévu ni déplacement ni réunion cette semaine et s'était retiré dans l'Eure pour «réfléchir au calme».