Campagne d'Eva Joly: «On était dans un tour de chauffe» admet Bové

© 2012 AFP

— 

L'eurodéputé EELV José Bové a admis vendredi que les écologistes et leur candidate Eva Joly ont du mal dans la campagne présidentielle, mais, selon lui, on était "dans un tour de chauffe".
L'eurodéputé EELV José Bové a admis vendredi que les écologistes et leur candidate Eva Joly ont du mal dans la campagne présidentielle, mais, selon lui, on était "dans un tour de chauffe". — Remy Gabalda afp.com

L'eurodéputé EELV José Bové a admis vendredi que les écologistes et leur candidate Eva Joly ont du mal dans la campagne présidentielle, mais, selon lui, on était «dans un tour de chauffe». Sur France Info, l'ancien responsable syndical agricole qui est un des porte-parole d'Eva Joly, a assuré: «La campagne démarre véritablement, il y a eu des couacs, il faut le reconnaître, des choses qui n'ont pas été comprises».

«Si ça passe pas, il faut qu'on assume nous aussi le fait qu'on n'a pas su le faire», a observé José Bové qui a promis de s'impliquer davantage auprès de la candidate Europe Ecologie-Les Verts. «On en est à un véritable tournant», «la campagne démarre véritablement, on va dire qu'on était dans un tour de chauffe».

«L'objectif de la campagne de février, c'est de repartir sur le fond», a-t-il dit.