Nicolas Sarkozy a été «cohérent et audacieux», lors de son intervention, estime Alain Juppé

© 2012 AFP

— 

Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a estimé lundi à Bordeaux que le président de la République Nicolas Sarkozy, lors de son intervention dimanche soir à la télévision, a été "à la fois cohérent et audacieux"
Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a estimé lundi à Bordeaux que le président de la République Nicolas Sarkozy, lors de son intervention dimanche soir à la télévision, a été "à la fois cohérent et audacieux" — Lionel Bonaventure afp.com

Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a estimé ce lundi à Bordeaux que le président de la République Nicolas Sarkozy, lors de son intervention dimanche soir à la télévision, a été «à la fois cohérent et audacieux».

Il a été «cohérent car son diagnostic est juste», car il nous a «dit que la crise financière, stricto sensu, c'est-à-dire la crise de la zone euro, est en train de s'apaiser» mais «en revanche, la crise économique, l'insuffisance de croissance, elle, ne s'apaise pas, elle a même tendance à s'aggraver» en France comme au niveau international, a souligné le maire de Bordeaux lors d'un point presse.

«Audacieux», le président de la République l'a été car «il a conçu un programme d'action qui est tout entier axé sur le soutien d'activité, d'abord le logement (...) et puis, ensuite, le débat sur la compétitivité qui me paraît absolument essentiel», a souligné l'ancien Premier ministre.

Concernant la hausse de la TVA, de 1,6 point de 19,6% à 21,2%, «c'est audacieux mais c'est juste et efficace, j'en suis sûr», a affirmé le ministre, reconnaissant que «cette mesure est impopulaire». «Il faut choisir entre faire plaisir et avoir du courage et je crois que le président de la République, entre les deux, a clairement choisi», a ajouté le ministre.