Fabius: La «TVA Sarkozy» est «injuste, inefficace et pas très démocratique»

© 2012 AFP

— 

L'ancien Premier ministre PS Laurent Fabius a qualifié dimanche sur Radio-J la TVA sociale que devrait annoncer le président Nicolas Sarkozy de "triple faute économique, sociale, démocratique".
L'ancien Premier ministre PS Laurent Fabius a qualifié dimanche sur Radio-J la TVA sociale que devrait annoncer le président Nicolas Sarkozy de "triple faute économique, sociale, démocratique". — Fred Dufour afp.com

L'ex-Premier ministre socialiste Laurent Fabius a dénoncé lundi sur Europe 1 la hausse de la TVA, rebaptisée "TVA Sarkozy" et jugée "injuste, inefficace et peu démocratique". Le chef de l'Etat a annoncé dimanche soir une hausse d'1,6 point de la TVA.

"J'ai trouvé que l'intervention touffue d'hier (dimanche) avait un mérite, c'est qu'il est clair que si M. Sarkozy est réélu, il y aura une 'TVA Sarkozy'", a fait valoir Laurent Fabius. Selon l'ancien Premier ministre, qui avait déjà mis en difficulté en 2007 l'ex-ministre Jean-Louis Borloo au sujet d'une hausse de la TVA, une telle augmentation serait "injuste socialement, économiquement inefficace et proposée à ce moment-là, ce n'est pas très démocratique".

Laurent  Fabius a également souligné que lorsque l'Allemagne, prise en exemple dimanche à de maintes reprises par Nicolas Sarkozy, "a augmenté la TVA, elle était à 16% (et non 19,7% comme en France), elle a été augmentée de trois points et deux points ont été consacrés au redressement des comptes". Il a assuré que François Hollande reviendrait sur cette hausse s'il est élu et miserait plutôt sur "la compétitivité-qualité", avec notamment un redéploiement du crédit impôt-recherche en faveur des PME.