«Elisez-moi», le jeu qui vous fera aimer la politique

POLITIQUE «20 Minutes» a testé «Elisez-moi», le jeu de société qui permet d'incarner les candidats à la présidentielle..

Vincent Vantighem

— 

Les éditions Marabout sortent un jeu de société, Elisez-moi, sur la politique française.
Les éditions Marabout sortent un jeu de société, Elisez-moi, sur la politique française. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

«Mais il faut avoir fait l’ENA pour comprendre les règles!»  «Mais, non, c’est une mise en abyme. Ca représente la complexité du monde politique…» La campagne présidentielle est souvent propice à la sortie de produits dérivés. Mardi après-midi, la rédaction de 20 Minutes a testé «Elisez-moi !», le jeu de société vendu à partir de ce mercredi par les éditions Marabout*.

Le principe semble simple. Un plateau réversible. D’un côté, le premier tour. De l’autre, le second. Chaque joueur incarne un candidat «qui se présente ou aurait pu se présenter», annonce la boîte de jeu. Eva Joly, Nicolas Sarkozy, donc. Mais aussi Martine Aubry, Jacques Chirac ou Jean-Marie Le Pen. Le candidat issu de la majorité sortante commence. Il pioche une carte. Et avance ou recule dans les votes en fonction de ce qu’il y découvre. La carte «Faucheurs volontaires» fait progresser les écolos et l’extrême gauche. La carte «Sortie de l’euro» permet à l’extrême droite de grimper dans les sondages.

« J’y connais rien à la politique ! »

Le jeu se décline avec l’efficacité «incertaine» de plusieurs mesures. La carte «Identité nationale» – qui entérine la création du ministère du même nom – permet par exemple au joueur de lancer le dé. Car avec ce genre de mesure, «la France se divise». Face verte sur le dé, le joueur progresse. Face rouge, il descend. La rédaction de 20 Minutes s’est donc pliée aux règles. Notre collègue spécialisée de la culture ayant quand même demandé à faire équipe avec celle de l’environnement. «Ben oui, moi, j’y connais rien à la politique!»

Résultat. Après un quart de jeu et pas mal d’hésitations, ce sont Eva Joly et François Hollande qui se retrouvent au second tour. Nicolas Sarkozy soutient Hollande! Tandis que la candidate écolo – qui n’a jamais été aussi haute dans les sondages – enregistre le soutien d’Olivier Besancenot, sorti de sa retraite médiatique.

Des questions style Trivial Poursuit

Le second tour met aux prises les deux candidats. Ils continuent de piocher des cases pour avancer sur le tapis rouge qui mène à l’Elysée. En prime, ils doivent répondre à des questions «Débat télévisé». Style Trivial Poursuit: «Quel candidat a déclaré un soir de premier tour : J’assume pleinement la responsabilité de cet échec et j’en tire les conclusions…» Plus difficile: «En quelle année Michel Rocard s’est il présenté à la présidentielle?»

Après une demi-heure de jeu, Eva Joly et François Hollande ne sont pas parvenus à se départager ni à comprendre les règles exactes pour cette partie du jeu. Les autres candidats ont jeté l’éponge. Il faudra attendre le 6 mai vers 20h pour connaître l’issue du jeu.

*Elisez-moi, éditions Marabout. De 14 à 114 ans. De 2 à 8 joueurs. 15,90 euros.