«Je suis un citoyen comme tout le monde», se défend Noah

POLÉMIQUE lors qu'il a participé au meeting de François Hollande, l'UMP avait pointé du doigt ses problèmes avec le fisc...

© 2012 AFP

— 

L'ex-tennisman et chanteur Yannick Noah s'est défendu mardi après les attaques portées contre lui par l'UMP à la suite de sa participation au meeting du candidat PS à l'Elysée, François Hollande, dimanche au Bourget, se présentant comme "un citoyen comme tous le monde".
L'ex-tennisman et chanteur Yannick Noah s'est défendu mardi après les attaques portées contre lui par l'UMP à la suite de sa participation au meeting du candidat PS à l'Elysée, François Hollande, dimanche au Bourget, se présentant comme "un citoyen comme tous le monde". — Patrick Kovarik afp.com

L'ex-tennisman et chanteur Yannick Noah s'est défendu mardi après les attaques portées contre lui par l'UMP à la suite de sa participation au meeting du candidat PS à l'Elysée, François Hollande, dimanche au Bourget, se présentant comme «un citoyen comme tous le monde».

Valérie Rosso-Debord, déléguée générale adjointe de l'UMP, a estimé que le candidat PS ne pouvait se dire «irréprochable» en matière fiscale et convier le chanteur, objet d'un redressement fiscal, à son premier grand meeting de campagne.

«Je suis un citoyen comme tout le monde»

Noah, personnalité préférée des Français pour la huitième fois consécutive selon un classement effectué par l'Ifop, a été débouté en septembre après être allé devant le Conseil constitutionnel pour contester un redressement fiscal d'environ un million d'euros décrété contre lui.

«Je suis un citoyen comme tout le monde et je pense que je peux défendre mes droits», a fait valoir le chanteur sur France Inter. «Où je ressors tranquillement et je sortirai les mains dans les poches, où je paierai et à ce moment-là, je paierai», a-t-il ajouté.