Présidentielle 2012: Hervé Morin justifie sa bourde sur le débarquement

A.-L.B.

— 

Le candidat Nouveau Centre à la présidentielle, né en 1961, qui a fait jaser avec sa bourde sur le débarquement lors d'un déplacement à Nice («Moi qui ai vu en Normandie le débarquement des alliés, nous avons vécu des épreuves drôlement plus difficiles que celles» d'aujourd'hui), a tenté de se justifier, ce mardi.

Sur Twitter, l'ancien ministre de la Défense explique: «Quand on est Normand, les croix blanches américaines font partie de son ADN», puis «Bravo pour votre humour! Quand je vous dis que les Français regorgent de créativité!». Dur de gagner de nouveau en crédibilité, les réseaux sociaux ayant qualifié le candidat de «Marty McFly», le héros de la trilogie «Retour vers le futur»...