Présidentielle: Ségolène Royal n'a pas apprécié d'être «zappée» au meeting du Bourget

POLITIQUE L'ex-candidate à la présidentielle n'a pas été citée lors du meeting de François Hollande au Bourget...

M. Go.

— 

La commission électorale du Parti socialiste a décidé jeudi de réserver "à une femme" la première circonscription de Charente-maritime où comptent se présenter Ségolène Royal aux législatives de 2012 et le premier fédéral du département Olivier Falorni, a annoncé le PS.
La commission électorale du Parti socialiste a décidé jeudi de réserver "à une femme" la première circonscription de Charente-maritime où comptent se présenter Ségolène Royal aux législatives de 2012 et le premier fédéral du département Olivier Falorni, a annoncé le PS. — Joel Saget afp.com

Ce lundi matin, tout le PS est aux anges. Le meeting a été réussi, les retours de la presse sont bons, les éléphants ont tous eu droit à un petit mot du candidat. Sauf que Ségolène Royal n’est pas vraiment de cet avis. L’ex-candidate et ancienne compagne de François Hollande n’a pas vraiment apprécié de ne pas être citée sur scène. «Il n'est jamais bon de zapper des périodes politiques. Il faut que les entourages fassent attention», a-t-elle dit sur Canal +.

Pas une image dans le clip

«Peut-être que si la dynamique est là aujourd'hui, c'est parce qu'il y a eu des étapes précédentes, notamment qui ont reposé un certain nombre de principes comme la reconquête du drapeau français, la nation, la sécurité», a-t-elle  poursuivi en rappelant au passage qu’elle avait recueilli 17 millions de voix en 2007. Au Bourget, les observateurs ont en effet pu remarquer que l’ancienne candidate n’apparaissait qu’une fois, subrepticement, lors des clips sur la gauche ou sur la trajectoire de François Hollande, alors que Lionel Jospin est montré plusieurs fois. «Toutes ces questions-là, il ne faut pas les zapper. Il ne faut effacer personne de l'histoire parce que c'est une histoire collective, a-t-elle ajouté. J'espère que le film sera refait pour les prochains meetings.» 

Après sa défaite aux primaires, les responsables socialistes avaient promis, la main sur le cœur, qu’il fallait réserver une place de choix à Royal dans la campagne, tout en lui assurant une totale liberté. Depuis, la responsable politique s’est vu réserver une circonscription à la Rochelle, provoquant la colère du premier fédéral. Elle ambitionne de devenir présidente de l’Assemblée nationale.