«Beaucoup de Français» peuvent payer plus cher pour acheter français, estime Bayrou... Le Bourget est la «dernière ligne droite» pour Aubry...Plus de portables à l'Elyséee...

JOURNAL DE LA PRÉSIDENTIELLE ui a dit quoi aujourd'hui? «20 Minutes» fait le point...

M. Go.

— 

Le journal de la présidentielle.
Le journal de la présidentielle. — 20minutes.fr

Chaque jour, dans le cadre de la campagne présidentielle, retrouvez, sur 20 Minutes, l’actualité des hommes et femmes politiques. Annonces, déclarations, bons mots ou même propositions, vous ne raterez rien de ce qui se passe dans le microcosme politique en suivant le journal de la présidentielle…. Pour le meilleur, et surtout pour le pire...

Dimanche 22 janvier, J-91

«Beaucoup de Français» peuvent acheter français, estime Bayrou

Le candidat du MoDem à la présidentielle François Bayrou a affirmé ce dimanche sur Canal+ que «beaucoup de Français peuvent mettre 2 euros de plus» pour acheter des produits bénéficiant d'un «label 'Produit en France'».

S'appuyant sur le «drame» de Lejaby, François Bayrou a déclaré que le coût du travail sur une pièce de lingerie était en France «d'à peu près 3 ou 4 euros» contre «un euro ou un euro et demi» en Tunisie, soit une «différence d'à peine 2 euros». «Est-ce qu'il existe quelque chose qui n'ait pas été essayé» pour que l'acheteur de lingerie «choisisse, sur 80 euros, de payer 1 ou 2 euros de plus pour avoir de la production française?», s'est-il interrogé, avant de proposer «un label 'Produit en France' de manière à ce que le consommateur soit un soutien actif de la consommation française».

Les réformes de Sarkozy «seront appliquées» assure Guaino

Les mesures socio-économiques que Nicolas Sarkozy a promis d'annoncer à la fin du mois «seront votées et elles seront appliquées», affirme dimanche son conseiller spécial Henri Guaino, dans un entretien à Dimanche Ouest-France. Certaines le seront «immédiatement, d'autres selon un calendrier plus étiré pour des raisons économiques, techniques ou juridiques», a-t-il précisé, ajoutant que «les mesures annoncées à la fin du mois seront votées et elles seront appliquées». Sans prononcer les termes de «TVA sociale», une réforme actuellement à l'étude au sein de l'exécutif, Nicolas Sarkozy avait souligné mercredi, lors du sommet social à l'Elysée, la nécessité d'abaisser le coût du travail par "une diversification accrue des sources de financement" de la protection sociale.

Le Bourget, «dernière ligne droite» pour Martine Aubry

La première secrétaire du PS, Martine Aubry a comparé ce dimanche le rendez-vous du Bourget, où François Hollande tient dans l'après-midi son premier grand meeting de campagne, à l'entrée dans «la dernière ligne droite» avant la présidentielle. «C'est un grand jour pour la France, on est tous réunis c'est le lancement de la dernière ligne droite», a-t-elle déclaré à la presse à son arrivée au Bourget pour la réunion des quelque 2.000 cadres du parti et candidats aux législatives, précédant le discours du candidat à l'Elysée. «François Hollande va parler aux Français de la France, des valeurs qui ont été oubliées, de la façon de lui retrouver un avenir et donc de redonner l'espoir aux Français», a-t-elle dit, avant d'ajouter: «La victoire est devant nous» mais il faudra «un travail collecctif, c'est très important (...) aller partout dans les campagnes, dans les usines, dans les quartiers.»

Plus de portables à l’Elysée

Selon une brève à lire dans le JDD du jour, Xavier Musca, secrétaire général de l’Elysée, aurait été courroucé de constater que des syndicalistes ont pu tweeter pendant le sommet social de mercredi. «On va faire comme au 1 Downing Street ou à la Maison-Blanche, on va obliger les visiteurs à déposer les portables à l’entrée», confie le responsable.

Même CNN a fait le déplacement

Dimanche, c’est donc le jour de François Hollande qui tient son grand show de campagne au Bourget. Selon Le Parisien, plus de 450 journalistes, dont 15 % d’étrangers, sont accrédités. «Même CNN est là…», relève l’organisation dans les colonnes du quotidien. Si même CNN est là…

L’UMP écoutera attentivement

Selon Le Monde, la cellule Riposte de l’UMP, animée par l’ancien ministre de l’intérieur Brice Hortefeux, sera réunie rue de Vaugirard, au siège du parti, dimanche après-midi, pour écouter attentivement le discours de François Hollande. Une réunion qui a également pour but de préparer une salve de communiqués sur les thèmes abordés par le candidat socialiste.

Mélenchon attend le premier tour

Mélenchon observe lui aussi attentivement la campagne du PS. Et critique la méthode Hollande. «Je ne m'explique pas son comportement. La campagne me paraît très en dessous de tout ce que je connais du mouvement socialiste. C'est quand même une élection majeure ! Si moins de 100 jours avant, ils n'ont toujours rien à dire, c'est qu'il y a un problème. Moi, j'ai fait campagne pour la retraite à 60 ans, les 35 heures, etc. C'est quoi le socialisme pour eux ? Le contrat de génération ? Pour moi, c'est la planification écologique, la VIe République, les conquêtes sociales…», confie le candidat du Front de gauche au quotidien Le Monde.