Eva Joly veut réquisitionner les logements vides

A.-L.B. avec agences

— 

La candidate EELV à la présidentielle a souhaité ce lundi après-midi que la question du logement ne soit pas «livrée aux lois du marché». Dans un discours, elle a appelé à un encadrement des loyers, la réquisition des logements vides mais aussi un plan national de rénovation des habitations.

«Une régulation plus juste consiste à capter une partie de la rente pour lutter contre le mal-logement et à instaurer des mécanismes qui découragent la hausse des prix, en taxant les plus-values, les héritages et les donations, en arrêtant de faire des cadeaux fiscaux sans contrepartie sociale», a-t-elle détaillé.

Eva Joly a ensuite proposé la construction de «500.000 logements par an, dont 160.000 logements vraiment sociaux», passant notamment par «l'augmentation du quota minimum de HLM dans la loi SRU», de 20 à 25% (30% en Ile-de-France).