Hollande ne veut pas donner «le premier rôle» aux agences de notation

REPORTAGE A Cayenne, le socialiste a réagi à la décision de Moody's et appelle à ne pas donner «le premier rôle» aux agences de notation...

Maud Pierron, à Cayenne

— 

François Hollande lors de son déplacement à Cayenne, le 15 janvier 2012.
François Hollande lors de son déplacement à Cayenne, le 15 janvier 2012. — no credit

De notre envoyée spéciale à Cayenne

Le triple A l’aura décidemment accompagné tout le long de son périple antillais. A peine arrivé lundi midi à Cayenne, en Guyane, pour la fin de sa tournée de trois jours, François Hollande doit commenter le maintien de la précieuse note par l’agence Moody’s et les propos de la majorité qui lui recommandent de s’en réjouir. «J’ai pris comme principe de ne pas livrer l’appréciation de la France à des agences de notation», commence-t-il. «Je conseillerai à chacun de ne pas donner aux agences de notation le premier rôle», poursuit le socialiste dans le salon d’honneur de l’aéroport Felix-Eboué.

«Je souhaite que le triple A soit maintenu. Mais je souhaite que nous ne confiions pas à ces agences-là le soin de dire ce qui est bon ou mauvais pour la France. La France doit être jugée sur ses résultats et ceux qui vont avoir à juger des résultats, ce sont les Français», rétorque-t-il encore, alors qu’une pluie battante s’abat sur les vitres de l’aéroport.

La semaine prochaine, ce sera Nicolas Sarkozy qui se tiendra dans ce salon. Le chef de l’Etat vient présenter ses vœux à l’Outre-mer. «Que le président me succède, c’est une belle image», plaisante-t-il, ne doutant pas «que ce soit l’inverse à un moment ou un autre».  L’ombre du «président sortant», comme il l’appelle, le poursuit jusqu’au Novotel de Cayenne, où François Hollande doit déjeuner avec les responsables de la gauche locale. L’équipe de sécurité du chef de l’Etat, en repérage pour préparer le déplacement, s’y restaure également… Amusé, Hollande lance à quelques journalistes:

«Ils sont là aussi pour moi. Enfin, ça ne préfigure rien».