Sarkozy à Lille: Un homme interpellé pour avoir insulté le chef de l'Etat

EXCLU 20 MINUTES Nicolas Sarkozy n'a peut-être pas entendu les mots de l'homme, en état d'ébriété...

Julien Ménielle et Olivier Aballain, à Lille

— 

Nicolas Sarkozy quitte la préfecture de Lille après ses voeux à la fonction publique, le 12 janvier 2012.
Nicolas Sarkozy quitte la préfecture de Lille après ses voeux à la fonction publique, le 12 janvier 2012. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Une personne a été interpellée en marge du déplacement de Nicolas Sarkozy à Lille ce jeudi, a confirmé à 20 Minutes la préfecture locale. Selon nos informations, il s'agirait d'un homme d'une cinquantaine d'années qui s'est rendu coupable d'un outrage au chef de l'Etat alors que ce dernier serrait quelques mains devant la préfecture, après ses voeux à la fonction publique.

Insulte

Selon Didier Perroudon, directeur départemental de la sécurité publique, l'individu aurait insulté Nicolas Sarkozy. Des policiers de la BAC, présents sur les lieux, ont signalé l'injure, dont il n'est pas établi qu'elle a été entendue par le chef de l'Etat. Les examens ont révélé que l'homme avait 2,5 g d'alcool par litre de sang. Il est maintenu en garde à vue dans une cellule de dégrisement jusqu'à d'éventuelles poursuites du Parquet pour délit d'outrage et ébriété sur la voie publique.

L'homme, qui n'est pas connu des services de police, a été décrit comme un quidam par Didier Perroudon. En juin dernier, Nicolas Sarkozy a déjà été pris à partie alors qu'il serrait des mains près d'Agen. Rompant avec un passé plutôt procédurier, le chef de l'Etat n'a pas porté plainte mais son agresseur, pour l'avoir vigoureusement aggripé par le col, a été condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Mots-clés :