François Hollande piégé par un canular téléphonique

M.P.

— 

François Hollande, tout candidat à la présidentielle qu’il est, reste accessible. La preuve, il s’est fait piéger par Olivier Bourg (à écouter ici), qui officie sur Fun radio Belgique. Il s’est fait passer pour un directeur artistique lié à Patrick Sébastien. «M. Sébastien vous apprécie beaucoup, il partage beaucoup de vous idées», commence-t-il, avant de l’inviter à l’enregistrement de l’émission Le Plus grand cabaret du monde. «C’est quand ça?», demande Hollande. Le 28 janvier lui répond l’animateur, en compagnie de Karen Chéryl, Salvatore Adamo et Shirley et Dino.

«D’accord, d’accord, je regarde mais a priori ça devrait être bon. Vous le remerciez, on se rappelle pour savoir ce que vous attendez de moi». Olivier Bourg continue son bluff et lui annonce qu’il aimerait bien que François Hollande se déguise en Dino. Là, le candidat socialiste, toujours patient, répond par la négative.«Ça faut qu’on en parle parce que c’est pas forcément facile». L’animateur insiste et lui dit qu’il avait pensé à Ségolène Royal pour faire Shirley.  «Ça c’est pas possible, ça c’est pas possible», répond plus fermement Hollande. «C'est pas par rapport à elle, mais par rapport à l'ensemble de la prestation», rétorque Hollande alors que l'animateur insiste.